Partager

Comment savoir si on est anorexique

Par Rafadam. Actualisé: 16 janvier 2017
Comment savoir si on est anorexique
Image: thefamilywatch.org

Il est assez simple de savoir si on est anorexique ou simplement mince. L'anorexie est un trouble alimentaire grave, caractérisé par une préoccupation excessive concernant son poids. L'anorexique angoisse à l'idée de grossir et est victime d'une perception erronée de sa silhouette : la personne se voit grosse, refuse de manger (jeûne), utilise parfois des laxatifs, se fait vomir et met en péril sa santé. Notez que deux amendements ont récemment été adoptés pour interdire l'embauche de mannequins trop maigres et sanctionner sévèrement l'incitation à maigrir de façon excessive... Autrement dit, le gouvernement français prend la question très au sérieux. Si après la lecture de cet article, vous pensez être anorexique, allez chez un nutritionniste sans tarder.

Vous aurez besoin de :
Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment traiter l'anorexie
Étapes à suivre:
1

Avoir peur de prendre du poids ou de devenir obèse, malgré un poids en deça de la normale (c'est-à-dire un Indice de Masse Corporel compris entre 18,5 et 25 kg/m2). Cette peur perdure et dans certains cas empire, alors que la personne perd du poids. Un anorexique suit une diète extrême, où les graisses insaturées et les protéines manquent, si bien que le système immunitaire s'affaiblit.

2

Les rituels alimentaires de l'anorexique. Compter la quantité de calories des aliments, découper la nourriture en minuscules morceaux, cuisiner pour les autres sans rien toucher ou presque aux plats préparés... En tant que parent, servez-vous de votre sens commun pour détecter des pratiques étranges de la sorte. Si vous avez du mal, comparez votre comportement alimentaire avec celui d'un proche en bonne santé.

Pour savoir ce qu'est un régime sain et équilibré, consultez l'article Comment préparer un menu sain.

3

La peur des repas de groupe. L'anorexique a peur d'être obligé de manger, que ce soit dans le cadre d'une fête entre amis, d'un anniversaire ou d'un repas d'entreprise. La personne appréhende et dans certains cas angoisse à l'idée de partager un repas avec des inconnus ou au sein d'un groupe.

4

Image de soi. La personne se trouve grosse et le fait savoir. Sa perception est erronée et c'est précisément cette fausse image qui l'incite à maigrir... Demandez-vous si vous vous trouvez grosse et si vous angoissez à l'idée de prendre du poids.

5

Un contrôle permanent du poids. Une adolescente, à moins d'être obèse, ne devrait pas se préoccuper au quotidien de son poids : si vous ne pensez qu'à mincir et que vous mettez tout en oeuvre pour ne pas prendre des fesses et du ventre, c'est peut être qu'il y a un problème. Le problème réside dans l'excès.

6

L'anorexique nie la maladie. La personne ne demandera pas d'aide et s'enferme dans cette spirale infernale. Autrement dit, c'est à vous d'emmener la personne anorexique chez le médecin, car elle ne prendra pas l'initiative.

7

Troubles du sommeil et difficulté à se concentrer. Les conséquences sur l'état physique et mental du malade sont variées. L'anorexique a du mal à maintenir sa concentration et son esprit est accaparé par la peur de grossir. La personne a du mal à s'endormir et son sommeil est peu profond.

8

Baisse de l'estime de soi. L'anorexique manque de confiance en soi et devient hypersensible aux remarques désobligeantes qu'on pourrait lui faire. L'anorexique refuse de montrer son corps (habits larges, pas de bikini...).

Un article qui pourrait vous être utile à ce sujet : Conseils pour augmenter l'auto-estime.

9

Dépression, changements brusques de l'humeur, absence de menstruations (pendant 3 cycles consécutifs), sensation constante d'avoir froid, peau sèche et jaunie, perte anormale de cheveux, constipation... sont quelques-uns des symptômes de l'anorexie.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment savoir si on est anorexique, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé et psychologie.

Conseils
  • Si l'un de vos proches présente les symptômes de l'anorexie, rendez-vous chez un médecin sans tarder.

Écrire un commentaire sur Comment savoir si on est anorexique

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment savoir si on est anorexique
Image: thefamilywatch.org
Comment savoir si on est anorexique

Retour en haut