Partager

Quels sont les symptômes d'une déchirure musculaire

Par Didier Lacombe. Actualisé: 20 janvier 2017
Quels sont les symptômes d'une déchirure musculaire
Image: clinicabiobio.cl

Une déchirure musculaire survient lorsqu'il y a rupture partielle ou complète des fibres musculaires suite à un dur impact. Outre les fibres musculaires, les structures périphériques (comme le tissu entourant les vaisseaux sanguins) peuvent aussi se trouver affectées après le coup. Cette gêne touche en général les personnes qui pratiquent un sport de contact ou qui travaillent intensivement un muscle spécifique. La mauvaise préparation, les mauvaises positions pendant l'exercice physique, le manque d'étirements avant l'entraînement, sont autant de causes pouvant provoquer une déchirure musculaire. Les personnes sédentaires aussi sont susceptibles de souffrir ce genre de maladies, car leurs fibres musculaires sont plus faibles puisqu'elles ne les travaillent pas. Si vous sentez une forte douleur, mais ne savez ce que ça pourrait être, vous devriez connaître les symptômes d'une déchirure musculaire puisqu'elle pourrait représenter la cause du mal.

Étapes à suivre:
1

Normalement, les muscles en proie aux déchirures sont ceux des extrémités (bras et jambes) et ceux du dos. Ainsi, les symptômes de déchirure musculaire touchent les quadriceps (en avant de la cuisse), mollets, ischio-jambier (muscles postérieurs de la cuisse), bras, épaules ou zone lombaire.

2

Avant de parler des symptômes, il faut d'abord mettre au clair les types de déchirure musculaires. Pour les classer, on peut utiliser deux critères, selon la gravité et selon les caractéristiques. En fonction de la gravité de la déchirure, elle est qualifiée de légère, modérée ou grave. Tandis que d'après les caractéristiques, on parle de la déchirure myofasciale, fibrillaire, multi-fibrillaire, fasciculaire ou totale. Dans tous les cas, tout de suite après s'être blessé, on ressent un pincement au muscle affecté accompagné d'un claquement. L'intensité de la douleur varie en fonction du genre de déchirure musculaire.

3

Une déchirure musculaire est légère lorsqu'il y a une petite rupture ou étirement d'une des fibres des muscles à risque. Les symptômes de ce type de lésions sont d'habitude une inflammation minime de la zone blessée et une gêne légère.

Lorsque la rupture se produit de façon partielle au niveau des fibres musculaires et au tendon, il s'agit d'une déchirure modérée, car les dégâts sont majeurs. Dans ce cas, les symptômes sont généralement un pincement plus fort de la zone, une douleur au moment de palper la zone touchée et une légère perte de la mobilité. Peuvent aussi se sentir des contractions ou des spasmes musculaires, pouvant s'accompagner de crampes.

4

On parle de déchirure musculaire grave lorsque la rupture des fibres musculaires est complète, c'est-à-dire, lorsqu'elle touche tout le muscle, lorsque la jonction myo-tendineuse ou la fusion de l'insertion du tendon sont totalement affectées. Dans ces cas, la perte de mobilité est supérieure, la douleur plus intense, lorsque l'on palpe la zone il est possible d'observer un trou produit par la rupture des fibres, des crampes, spasmes musculaires et normalement l'apparition d'hématomes. Si vous n'allez pas chez le médecin, la douleur empirera avec le mouvement, empêchant de réaliser presque toute activité physique.

5

La déchirure myofasciale fait référence aux dommages causés aux tissus conjonctifs, comme le fascia (structure de tissu conjonctif située entre les fibres musculaires) ou l'aponévrose (variété de tendon servant à joindre les muscles entre eux ou à d'autres zones du corps). Il y a déchirure fibrillaire lorsqu'il y a lésion dans l'épaisseur du muscle de type linéaire et fine. Les deux cas rentrent normalement dans la catégorie des cas légers, car n'affectant pas les fibres musculaires de façon directe. Cependant, s'ils ne sont pas soignés, ils peuvent passer au degré modéré.

6

La déchirure multifibrillaire est une variante de la fibrillaire dans laquelle se produisent diverses lésions. Par conséquent, le tableau clinique est d'importance majeure et peut être considéré comme modéré. Nous parlons de déchirure fasciculaire lorsque la lésion, que ce soit dans l'épaisseur du muscle ou dans les tissus périphériques (conjonctifs), est d'importance majeure. En général, des hématomes apparaissent sur la zone blessée et la douleur est plus aiguë que dans les cas précédents. Considérée comme modérée, cette lésion peut facilement s'aggraver si elle n'est pas correctement soignée.

7

La déchirure totale fait référence aux lésions musculaires plus graves, où il y a rupture totale de l'épaisseur du muscle, des fibres musculaires ou des tissus périphériques. Les symptômes de ce genre de maladies musculaires sont ceux exposés au quatrième point.

8

Si une déchirure musculaire n'est pas traitée correctement, cela peut provoquer une adhésiolyse, c'est-à-dire, une réouverture partielle de la cicatrice ou la réapparition légère ou modérée de la déchirure. Il est très important de faire attention aux symptômes afin de la détecter à temps, d'accourir chez le médecin immédiatement et éviter qu'elle n'empire.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quels sont les symptômes d'une déchirure musculaire, nous vous recommandons de consulter la catégorie Maladies et effets secondaires.

Écrire un commentaire sur Quels sont les symptômes d'une déchirure musculaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Quels sont les symptômes d'une déchirure musculaire
Image: clinicabiobio.cl
Quels sont les symptômes d'une déchirure musculaire

Retour en haut