Partager

Que faire en cas de constipation sévère

Que faire en cas de constipation sévère

Vous souffrez de constipation si vous allez rarement aux toilettes ou (moins de 3 fois par semaine) si vos selles sont dures, ou que vous souffrez de ces deux symptômes à la fois. Les selles seront plus ou moins dures selon les personnes. Les causes de la constipation sont nombreuses, mais le traitement sera le même pour la plupart des causes bénignes. La constipation chronique affecte des milliers de personnes dans le monde, sans distinction de sexe et d'âge. On considère qu'une personne souffre de cette pathologie quand elle se rend aux toilettes moins de trois fois par semaine et / ou, si elle doit faire un effort excessive lors de ce moment.

La constipation chronique se produit lorsque le transit intestinal fonctionne plus lentement que d'habitude, ce qui rend l'avancée et l'évacuation des selles difficiles voire impossibles. Lorsque l'on souffre de constipation chronique, mis à part l'incapacité d'évacuer la matière fécale, il est normal de souffrir de flatulences, d'une perte d'appétit, de douleurs abdominales et d'inflammation du ventre, entre autres. Que faire en cas de constipation sévère ? Que faire contre la constipation ? Dans cet article de ToutCOMMENT nous verrons les différents moyens de lutter contre la constipation chronique.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment savoir si on a une colite

Que faire en cas de constipation sévère

Pour lutter contre la constipation chronique, plusieurs règles de base sont à respecter :

  1. Boire de l'eau
  2. Mangez des aliments anti-constipation
  3. Faites de l'exercice (et massez-vous le ventre)
  4. Allez aux toilettes quand vous avez envie
  5. Installez une routine pour aller aux toilettes
  6. Les laxatifs
  7. Allez au médecin

Si vous voulez en savoir plus sur chacune et de ses règles et les causes de la constipation, continuez notre article sur Que faire en cas de constipation sévère de ToutCOMMENT.

Que faire en cas de constipation sévère - Que faire en cas de constipation sévère

Les causes de la constipation chronique

1. Régime faible en fibres. L'une des causes principales de la constipation chronique est liée à l'alimentation quotidienne. Les personnes qui suivent un régime faible en fibres provoquent des altérations dans le transit intestinal. Il est donc habituel qu'elles souffrent de cette affection.

2. Consommation insuffisante de liquides. La déshydratation ou la faible ingestion de liquides cause aussi des problèmes dans le fonctionnement du transit intestinal en favorisant la constipation chronique.

3. Sédentarisme. Les personnes qui mènent une vie complètement sédentaire ou pratiquent très peu d'exercices physiques sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de constipation chronique que celles qui en font habituellement.

4. Stress et anxiété. Parmi les causes de la constipation chronique, on constate qu'elle peut également être due en raison de certains facteurs psychologiques comme le stress ou la nervosité qui sont subis de jour en jour. Cela est dû au fait que les situations de stress comportent une série de changements dans les habitudes quotidiennes du patient (tendance à la sédentarité, grignotage, réduction de la consommation d'aliments riches en fibres, etc.) qui favorisent les déséquilibres digestifs en donnant lieu à des affections comme la constipation. Cette situation est très commune, par exemple, lorsque nous sommes en voyage ou que nous passons une longue période hors de chez nous. Une série de variations ont lieu et finissent par affecter notre rythme intestinal.

5. Grossesse. La constipation chronique est un problème assez répandu chez les femmes enceintes, car un accroissement de l'hormone progestérone se produit, ce qui fait en sorte que le rythme intestinal est plus lent que la normale. De plus, la grande pression exercée par l'utérus sur le rectum pendant les derniers mois de gestation peut aggraver le problème.

6. Maladies. Mis à part les causes de la constipation chronique mentionnées ci-dessus, elle peut également faire partie des symptômes de pathologies plus graves comme :

  • Les diabètes
  • L'hypothyroïdie
  • la Maladie de Parkinson
  • Le syndrome de l'intestin irritable
  • La dépression
  • Le cancer du côlon
Que faire en cas de constipation sévère - Les causes de la constipation chronique

Que faire en cas de constipation sévère

Il faut instaurer un traitement symptomatique chez tous les patients souffrant de constipation d'étiologie fonctionnelle. Un traitement symptomatique consiste à traiter les symptômes d'une maladie et non ces causes. Cela signifie qu'il se peut que votre constipation chronique soit le symptôme d'un autre maux, cependant, le traitement symptomatique ne s'attachera qu'à celle-ci. Ainsi, si vous avez une constipation chronique, respectez ces règles pour un remède instantané et naturel :

1. Boire de l'eau. Boire beaucoup pendant la journée permet de combattre la constipation. L'eau permet de détendre l'estomac, ce qui permet de stimuler le fonctionnement intestinal. La consistance de la matière fécale est liée de manière inverse à la rétention d'eau. Pensez à boire tout au long de la journée. Prenez une bouteille d'1,5 L et buvez-la entre le matin et l'après-midi. Remplissez-la à nouveau en fin d'après-midi et terminez la pendant la soirée. Vous aurez ainsi bu les 3 litres recommandés en cas de constipation chronique et vous prendrez une habitude saine. Si l'eau vous paraît fade, ajoutez un peu de jus de citron. Découvrez les bienfaits de l'eau citronnée à jeun.

2. Les aliments anti-constipation. Pour éviter la constipation chronique, changez votre régime alimentaire. Les personnes saines qui suivent un régime équilibré et varié ont souvent un transit intestinal régulier, mais ceux qui suivent des régimes pauvres en nutriments souffrent souvent de constipation chronique. Pour ajouter plus fibres au régime nous vous recommandons de :

  • Consommez des aliments riches en fibres comme les céréales complètes, les fruits frais avec la peau et les légumes frais. Suivre les recommandations de la pyramide alimentaire en termes de proportions.
  • Optez toujours pour les céréales et produits « complets » plutôt que ceux qui sont traités ou raffinés, pour garantir un bon apport en fibres dans votre régime.
  • Choisissez les sucres lents plutôt que les sucres rapides, car ils contiennent plus de fibres.

3. Faites une activité physique. L'activité physiqueest non seulement profitable pour notre silhouette, mais elle présente aussi beaucoup de bénéfices pour notre santé. Un des principaux bénéfices de l'exercice physique est de favoriser et réguler le transit intestinal en évitant la constipation chronique. Les personnes sédentaires sont plus exposées au risque de constipation chronique que celles qui font de l'exercice régulièrement. S'imposer une routine quotidienne d'exercices physiques en accord avec votre âge et votre résistance, s'avère essentielle pour améliorer votre santé gastro-intestinale. Après chaque repas, vous devez marcher au minimum 15 minutes et faire des exercices respiratoires. Il est très important de s'adonner à une activité physique. Si au contraire cette constipation est due à des spasmes nerveux après les repas, allongez-vous sur le dos en faisant quelques exercices respiratoires, respirez calmement et profondément à la fin des repas.

Inspirez à fond en gonflant bien les poumons et expirez également à fond de sorte que le diaphragme pousse les selles naturellement lorsque les sphincters sont ouverts. Vous pouvez vous masser le ventre en faisant des cercles dans le sens des aiguilles d'une montre. Si vous êtes enceinte ou si vous avez une constipation chronique très aiguë, ne vous massez pas.

4. Allez aux toilettes quand vous avez envie. Un autre facteur qui favorise la constipation chronique est de retarder ou de reporter le moment d'aller aux toilettes. Lorsque le besoin de déféquer se fait sentir, nous devons alors aller aux toilettes car, si on le fait pas, non seulement ça favorise la constipation mais ça peut aussi déclencher une série d'inflammations et de gênes digestives et on peut se sentir très mal.

5. Installez une routine pour vos selles. Certains spécialistes recommandent d'établir des horaires pour aller aux toilettes, de préférence le matin à la première heure, pour ainsi améliorer notre transit intestinal et éviter la constipation chronique. Mettez en place la routine suivante :

  • Essayez d'aller chaque jour aux toilettes à la même heure (de préférence après le petit-déjeuner ou après manger).
  • Adoptez une position adaptée pour faire vos besoins. Asseyez-vous en vous inclinant légèrement vers l'avant et relevez un peu vos jambes (vous pouvez pour cela vous aider d'un repose-pieds).
  • Détendez-vous, respirez bien et ouvrez bien les sphincters.
  • Faites des exercices abdominaux et respiratoires : inspirer en ouvrant bien les poumons et expirer en soufflant. Le diaphragme doit pousser les selles d'une façon naturelle.
  • Il faut, de manière générale, ne pas se presser quand vous êtes aux toilettes. Il faut le faire après avoir petit-déjeuner, puisque votre intestin sera plus actif à ce moment-là. Prenez votre temps, détendez-vous, amenez avec vous un livre ou un journal et restez-y le temps nécessaire.

6. Attention aux médicaments. Vous devez éliminer tous les médicaments non essentiels et qui peuvent interférer avec le fonctionnement de votre intestin. Parlez-en avec votre médecin qui pourra voir avec vous quels sont les médicaments que vous prenez et qui peuvent favoriser cet état.

7. Les laxatifs. Presque tous les laxatifs sont déconseillés si vous utilisez de manière systématique, sauf ceux qui permettent d'augmenter le volume des selles. L'exemple le plus connu de ce laxatif est le psyllium. Dans la plupart des cas, les laxatifs sont efficaces et sûrs. La dose est de 2 cuillères à café ou 2 comprimés par jour. L'effet laxatif commence au bout de 24 heures. Vous devez en prendre avec de l'eau (250 ml toutes les 2 cuillères à café). Le polycarbophile de calcium est un autre exemple de laxatif que vous pouvez prendre avec des doses de 2 à 8 comprimés par jour, tout comme le polyéthylène glycol à des doses de 2 comprimés par jour. Les laxatifs stimulants ou irritants augmentent la motilité intestinale. La phénolphtaléine, le bisacodyl, le cascara et le sené. L'utilisation de laxatifs stimulants ou irritants est à éviter.Les laxatifs osmotiques ne sont pas recommandés en raison de leurs effets indésirables, de leurs coûts élevés et vous avez besoin de 48 heures avant que ceux-ci agissent. Les agents adoucisseurs sont des agents laxatifs mieux tolérés par votre estomac, mais son utilisation chronique peut interférer avec l'absorption intestinale. Si vous ne vous rendez qu'une fois par semaine et que vous ne suivez pas de traitement, ce n'est pas grave si vous n'avez pas de gênes. Vous ne devez pas abuser des laxatifs irritants ou vous devrez alors arrêter votre traitement.

8. Le médecin. Tous ces méthodes sont naturelles et ne vous feront aucun mal, mais si vous passez une semaine sans aller aux toilettes, consultez votre médecin pour qu'il vous prescrive un traitement adapté.

Que faire en cas de constipation sévère - Que faire en cas de constipation sévère

Que manger en cas de constipation

Vous devez augmenter la proportion de fibres dans votre régime (manger des fruits avec la peau, des légumes à feuilles, des céréales complètes). Une autre stratégie efficace consiste à manger des flocons d'avoine qui regorgent de mille vertus bien au-delà du fait d'être préconisés dans le traitement de la constipation chronique.

Les fruits contre la constipation chronique

  • Kiwi : sa teneur élevée en fibres fait du kiwi l'un des meilleurs fruits contre la constipation chronique. En effet, le kiwi est un laxatif naturel puissant. Il favorise le bon fonctionnement du transit intestinal et, grâce à une enzyme dénommée actinidine, facilite la digestion. De plus, il vous aidera à prévenir la formation de gaz. De fait, l'un des remèdes naturels les plus employés pour traiter la constipation chronique est de prendre un kiwi à jeun le matin, puisque c'est à ce moment que ses propriétés laxatives auront le plus d'effet.
  • Pruneaux : ils sont une source excellente tant de fibre soluble qu'insoluble. C'est pourquoi les consommer est idéal pour soulager la constipation chronique. Ils contiennent un sucre appelé sorbitol qui a un effet laxatif favorisant la rétention d'eau. De plus, les pruneaux protègent la muqueuse intestinale, c'est donc un aliment bon pour stimuler le transit intestinal.
  • Orange : l'acide citrique de l'orange en fait un fruit très bon pour dissoudre les résidus accumulés, éliminer des liquides et améliorer la digestion des aliments. Si à cela, vous ajoutez sa teneur en fibres, elle est parfaite pour réguler le transit intestinal et faire face à la constipation chronique. C'est pourquoi un conseil populaire et très efficace pour aller aux toilettes est de prendre un jus d'orange à jeun. Ainsi, les mouvements des intestins sont stimulés et l'accumulation de résidus des aliments dans le côlon est prévenue.
  • Poire : parmi les fruits les plus consommés pendant presque toute l'année, remarquons la poire, l'un des meilleurs alliés pour traiter la constipation chronique. Outre qu'elle est très bonne pour renforcer le système immunitaire et vous protéger contre l'hypertension artérielle, la poire est très riche en fibres et est une puissante source de pectine, substance qui aide à réguler les mouvements intestinaux et à désintoxiquer l'organisme.
  • Figue : bien que ses propriétés médicinales ne soient pas très connues, la figue est un fruit excellent contre la constipation chronique, car elle a un puissant effet laxatif qui facilite en grande mesure l'évacuation. C'est aussi un aliment qui se digère facilement, qui protège l'estomac à chaque instant et évite l'apparition d'autres affections de l'estomac comme le reflux ou les brûlures.
  • Fruits rouges : nous terminons notre liste par les fruits rouges, une très bonne source d'antioxydants. Pour améliorer la digestion et le transit intestinal, les meilleurs fruits rouges sont les fraises, les cerises, les myrtilles et les mûres. N'hésitez pas à inclure ces délicieux fruits dans votre alimentation quotidienne et vous commencerez aussitôt à remarquer leurs bienfaits.

Si vous voulez plus d'idées de jus naturels contre la constipation chronique, n'hésitez pas à cliquer sur ce lien pour découvrir toutes nos recettes.

Les légumes contre la constipation chronique

  • Artichaut : La forte teneur en mucilages et en inuline fait de l'artichaut un des meilleurs légumes pour lutter contre la constipation chronique. Ces deux substances améliorent le transit via une stimulation de la musculature intestinale. La consommation d'artichaut est donc vivement recommandée. Vous pouvez également en consommer sous forme d'infusions ou boire le jus de leur cuisson. Ce légume est aussi très bon pour les personnes qui présentent des problèmes de rétention de liquides ou d'acide urique car il agit comme un diurétique, permettant d'éliminer les toxines.
  • Contenant beaucoup de fibres, les blettes possèdent des propriétés laxatives et aideront donc à éviter les gênes liées à la constipation chronique. Outre les manger, elles seront également très bonnes sous forme de jus, mélangé avec une cuillère d'huile d'olive, et aura pour effet de stimuler l'intestin et de faciliter l'évacuation de la matière fécale.
  • Parmi les propriétés du chou-fleur et du brocoli, on retrouve une grande quantité de fibres qui aident à lutter contre la constipation chronique. Bien que ce type de légume puisse être flatulent ou générer une odeur quelque peu désagréable à la cuisson, il est important de rappeler qu'il prévient et améliore les problèmes liés à la constipation chronique. Ils peuvent être mangés crus mais, si vous choisissez de les cuire, sur toutComment, nous vous donnons quelques astuces pour éviter que le chou-fleur ne sente pendant la cuisson. Vous pourrez ainsi pleinement profiter de ses bienfaits.
  • De la même manière, parmi les légumes bons pour lutter contre la constipation chronique, il faut citer les carottes qui agissent comme des laxatifs naturels dans le cas où elles sont consommées crues. Elles favorisent la régulation intestinale grâce aux nombreuses fibres solubles qu'elles contiennent.
  • Traditionnellement connues pour leurs propriétés diurétiques, les asperges sont également très bonnes pour le transit intestinal car, là encore, il s'agit d'un aliment riche en fibres. Parmi les différentes variétés d'asperges qui existent, choisissez celles qui vous plaisent le plus et profitez ainsi des bienfaits de ce légume bon pour lutter contre la constipation chronique.

Recommandation : Prenez un bouillon d'oignon avec des blettes et un peu d'huile d'olive à jeun, ceci favorisera votre transit intestinal.

Autres possibilité : mettre 5 pruneaux secs à tremper dans un verre d'eau, auquel vous ajouterez deux cuillères à soupe de graines de lin et laissez détremper toute la nuit. Le lendemain, mangez-les un peu tiédes et à jeun. Faites ceci sur plusieurs jours, jusqu'à ce que cesse la constipation chronique. Vous pouvez aussi le faire tout au long de votre vie, puisque cela aide à réguler votre transit intestinal.

Pour plus d'informations sur ce sujet, consultez notre article Que manger en cas de constipation.

Que faire en cas de constipation sévère - Que manger en cas de constipation

Que faire en cas de constipation sévère du nourrisson

La constipation chez les enfants, comme chez les adultes, est définie comme le passage de la matière fécale dure, rare, ou comme la difficulté de passage de la matière fécale. Parfois, elle peut être associée à une sensation d'évacuation incomplète ou à des douleurs.

Le traitement doit être orienté si possible vers la cause, mais voici quelques mesures générales pour traiter la constipation chez les enfants.

Une quantité suffisante de liquides et de fibres doit leur être apportée pour prévenir et traiter la constipation chronique.

Pour les nourrissons de moins de 4 mois, vous pouvez leur donner du jus de pruneau et du sucre brun. Autre astuce : ajoutez un peu de jus d'orange dans le biberon ou du bouillons de légumes.

Quant aux plus grands, ils peuvent également ajouter à leur alimentation des céréales, des fruits et des légumes riches en fibres. Vous pouvez aussi assaisonnez les crudités et les salades d'huile de paraffine.

Vous devez encourager les enfants à ne pas retarder l'évacuation lorsqu'ils en ont envie. Si vous êtes de sortie, utilisez les toilettes du restaurant le plus proche. En outre, votre enfant ou votre bébé doit boire tout au long de la journée : privilégiez les eaux minérales riches en magnésium, comme Hépar.

Installez une routine pour aller à la selle. Il est recommandé d'assurer un temps d'environ 10 minutes par jour aux toilettes, toujours à la même heure, de préférence après un repas, pour mettre en pratique le réflexe gastro-colique.

Il est souhaitable que l'enfant appuie fermement les pieds sur le sol pour pourvoir faire plus de pression intra-abdominale. Si nécessaire, vous devez utiliser un repose-pied.

En général, la constipation chronique est soulagée par les mesures décrites ci-dessus. Utilisez un laxatif uniquement si ces mesures échouent. La voie orale est idéale, et les laxatifs de lest sont préférables.

Pour les nourrissons, vous pouvez utiliser l'extrait de malt en soupe. Chez les enfants âgés de plus de six mois, vous pouvez utiliser du lactulose. La dose est de 1 à 2 mL / kg / jour en deux ou trois doses. Chez les enfants plus âgés, qui ont une alimentation libre, le psyllium peut être utilisé une à quatre fois par jour, en dose de 2,5 g pour les moins de 12 ans et 5 g pour les plus de 12 ans. Attention : les laxatifs stimulants (sels de magnésium, bisacodyl, phénolphtaléine) doivent être évités.

Vous voulez savoir Que faire en cas de constipation sévère pour les cas de la grossesse ou en voyage? Continuez article sur ToutCOMMENT.

Que faire en cas de constipation sévère - Que faire en cas de constipation sévère du nourrisson

Que faire en cas de constipation sévère pendant la grossesse

Comment éviter la constipation pendant la grossesse ? La constipation pendant la grossesse est l'une des complications les plus courantes de cette période. La constipation chronique est principalement provoquée par la progestérone, une hormone affectant le transit intestinal. En outre, la croissance du bébé dans l'utérus fait pression sur le rectum et provoque également la constipation pendant la grossesse.

Adoptez une alimentation riche en fruits et légumes, ainsi qu'en légumineuses. Mangez-les le plus possible avec la peau car elle contient le plus de fibre et permet ainsi de lutter efficacement contre la constipation chez la femme enceinte.

  • Fruits : favorisez les kiwis, les oranges, les poires, les figues et les fruits rouges
  • Légumes : favorisez carottes, les asperges, les bettes, le brocoli et le choux-fleur

Préférez les versions complètes ou intégrales des aliments à leur version blanche : céréales complètes, du pain complet, du riz complet. Ces produits sont également très riches en fibres.

Limitez votre consommation en riz blanc et de pain blanc puisque ils sont des aliments astringent. Si vous en manger, prenez des légumes ou légumineuses avec.

Remède maisons contre la constipation chronique :

  • Mettez quelques gouttes d'huile de colza dans vos jus de fruits. cette huile saine va "lubrifier" vos intestin et favoriser l'expulsion des selles.
  • Préparez trois ou quatre figues ou pruneaux en les laissant macérer dans l'eau pendant six heures et mangez-les. Ceci permettra de réduire efficacement les effets de la constipation pendant la grossesse.

Buvez beaucoup de liquides, de 1,5 à 2 litres par jour (environ 6-8 verres) que ça soit en consommant de l'eau minérale ou des infusions, des bouillons de légumes, des jus de fruits (avec de la pulpe)...

Boire un café ou un verre d'eau tiède tout seul et à jeun permet de lutter contre les effets de la constipation chez la femme enceinte. Attention, une dose importante peut nuire à votre enfant. Veuillez consulter votre médecin avant de boire du café et privilégiez l'eau tiède.

Faites de l'exercice adapté à votre condition. Faire du sport va aider les parois de votre intestin à se relaxer en étant "massée" de l'intérieur. La marche à pied et la natation sont particulièrement indiqués.

Que faire en cas de constipation sévère - Que faire en cas de constipation sévère pendant la grossesse

Que faire en cas de constipation sévère en voyage

Pendant les voyages on change généralement beaucoup ses habitudes quotidiennes et certaines modifications nuisent à votre santé plus que d'autres, comme c'est le cas de la nourriture, de l'eau, du temps, etc. Tous ces facteurs peuvent influer sur votre rythme intestinal et provoquer la si ennuyeuse constipation chronique.

Si vous voulez savoir comment lutter contre la constipation en voyage et empêcher l'inflammation et la douleur abdominale de ruiner vos vacances, prêtez attention aux conseils suivants dans cet article de ToutCOMMENT.

Que faire en cas de constipation sévère avant le voyage

Avant le début du voyage, pour éviter la constipation chronique, il est conseillé de mener, avec une alimentation saine et équilibrée, une alimentation riche en fibres. La fibre est excellente pour le transit intestinal et lutter contre les problèmes de constipation chronique.

Incluez dans votre alimentation, les aliments suivants : les fruits comme les bananes, les framboises, les poires et les avocats ; les fruits secs ; les céréales comme l'avoine, le riz et le seigle ; les légumineuses et les légumes comme les épinards, le brocoli ou les artichauts.

Que faire en cas de constipation sévère pendant le voyage

Au cours du voyage, lorsque vous n'êtes pas à l'hôtel ou à votre lieu d'hébergement, pour vous aider, emportez des en-cas riches en fibres et faciles à transporter. Essayez les fruits secs et les barres de céréales.

Une autre bonne pratique que vous devez suivre de façon stricte pour éviter la constipation en voyage est d'effectuer cinq repas par jour. Ainsi, en ne sautant aucun repas, votre système digestif fonctionnera mieux et activera le transit intestinal.

L'hydratation est essentiel si vous voulez éviter la constipation chronique. Donc, en voyage, partout où vous allez, n'oubliez pas de toujours prendre une bouteille d'eau. L'eau favorise le transit intestinal de façon régulière, ce qui est idéal pour aller correctement aux toilettes. D'autres liquides tels que les infusions sont également bonnes pour la constipation chronique.

La pratique d'une activité physique et le fait de rester actif pendant la journée a de nombreux avantages pour la santé et est également essentielle pour éviter la constipation chronique. Alors, profitez du voyage pour marcher, visiter et parcourir les lieux, faire du sport, etc. Tout cela aidera votre mobilité intestinale.

Quelque chose que vous devez garder à l'esprit pour combattre et éviter la constipation en voyage est d'aller aux toilettes dès qu'il le faut. Il est essentiel d'aller aux toilettes lorsque vous avez envie d'aller à la selle, car le retarder entraîne la constipation chronique et, en plus, peut entraîner des troubles intestinaux sévères.

Que faire en cas de constipation sévère - Que faire en cas de constipation sévère en voyage

Son d'avoine : constipation

Petit-déjeuner idéal pour combattre la constipation

Consommer du porridge à l'avoine au petit-déjeuner vous aidera à soulager les douleurs liées à la constipation. Les flocons d'avoine sont riches en fibres et sont bons pour faire redescendre les taux de cholestérol.

Ingrédients : flocons d'avoine (si possible fins et biologiques), eau, 1 citron, raisins secs. Facultatif : miel, graines de sésame et abricots secs.

Préparation :

  • Mettez dans une casserole une tasse de flocons d'avoine, quatre tasses d'eau froide, les zestes d'un citron et une poignée de raisins secs.
  • Mettez la casserole sur le feu. Portez à ébullition quelques minutes tout en remuant de temps en temps jusqu'à ce que le mélange s'épaississe (3 ou 4 minutes)
  • Mettez le mélange dans une assiette ou un plat creux. C'est prêt !
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter du miel pour le sucrer. Vous pouvez aussi mettre quelques graines de sésame et des abricots secs coupés en morceaux pour lui donner du goût et de la couleur.

Ce petit-déjeuner est un remède naturel très efficace pour traiter la constipation chronique. Vous pouvez le prendre quand vous voulez, avec le jus d'orange et les kiwis.

Si vous voulez plus d'informations sur l'utilisation du son d'avoine pour une constipation chronique, consultez notre article de ToutCOMMENT en cliquant sur le lien suivant.

Tisane : constipation

Les infusions sont également un bon moyen de lutter contre la constipation chronique grâce à des remèdes de grand-mère. Les tisanes ou infusions de graines de lin, de mauve, de pissenlit de camomille et de fenouil sont idéales en cas de constipation chronique. Pour plus d'informations sur ces remèdes de grand-mère, consulter notre article sur Les infusions contre la constipation.

Comment utiliser le magnésium pour la constipation chronique

Pour commencer, vous devez savoir que la quantité quotidienne de magnésium quotidienne recommandée est comprise entre 300 et 400 milligrammes, même si nous sommes conscients que cela varie considérablement en fonction de l'âge, du sexe, si vous êtes enceinte ou que vous allaitez. Il existe de nombreux aliments riches en magnésium, comme par exemple les noix, les légumes, certains fruits comme les abricots, les avocats, les papayes, le soja, les céréales et le chocolat noir. Donc, si vous avez des problèmes de constipation chronique, vous intégrez à votre régime alimentaire ces produits ou en consommer en plus grandes quantités.

Si vous voulez ajouter des aliments à votre régime alimentaire, il y a d'autres manière de consommer le magnésium pour mettre fin à la constipation chronique. Avant de commencer à prendre un supplément, consultez un spécialiste et ne dépassez pas, dans tous les cas, la dose recommandée.

Une façon de consommer ce minéral consiste à consommer du carbonate de magnésium, également très bénéfique pour les os et qui représente un excellent antiacide gastrique.

Le carbonate de magnésium est insipide, et vous pouvez l'ajouter à votre régime alimentaire en le mélangeant avec des aliments ou des boissons vendus en poudres. En outre, à partir de sa première administration, vous ressentirez des effets laxatifs. Un autre avantage est qu'il est facilement éliminé par les excréments et l'urine, il est donc très difficile de s'intoxiquer avec ce complément, car tout ce dont votre corps n'a pas besoin, est expulsé. Il ne provoque pas non plus des crampes d'estomac ou des maux d'estomacs, ce qui est très important, puisque certains laxatifs provoquent des gênes.

Prendre du chlorure de magnésium est aussi une autre manière de consommer du magnésium. Il est généralement administré en comprimé et il est recommandé de les prendre l'estomac vide, car, outre son effet laxatif, ils contiennent la quantité requise de magnésium dont vous avez besoin pour la journée.

Que faire en cas de constipation sévère - Comment utiliser le magnésium pour la constipation chronique

Si notre article Que faire en cas de constipation sévère de ToutCOMMENT vous a été utile, nous vous recommandons ces quelques liens :

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Que faire en cas de constipation sévère, nous vous recommandons de consulter la catégorie Maladies et effets secondaires.

Écrire un commentaire sur Que faire en cas de constipation sévère

Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
Natacha Monteau
Mon mari a eu ca cette semaine et j'ai essaye vos astuces : ca marche très bien

Que faire en cas de constipation sévère
1 sur 9
Que faire en cas de constipation sévère

Retour en haut