Partager

Qu'est-ce qu'un infarctus placentaire

 
Par Didier Lacombe. Actualisé: 16 janvier 2017
Qu'est-ce qu'un infarctus placentaire

Les maladies affectant le placenta sont nombreuses, mais ne posent pas toutes de problèmes obstétriques. Les infarctus sont l'une des pathologies touchant le placenta et se divisent en deux types : l'infarctus blanc et l'infarctus rouge. Nous décrirons, dans la suite de cet article, les caractéristiques de ces infarctus du placenta.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment traiter les myomes pendant la grossesse
Étapes à suivre:
1

Les infarctus blancs sont en fait des pseudo-infarctus formés de nodules de dégénérescence fibrinoïde dans le tissu placentaire.

2

De couleur jaune-blanches ou grises, dures et entourées de villosités, ces dégénérescences sont bénignes et n'ont pas de conséquences sur le développement du foetus ou sur l'accouchement.

3

La pathogenèse de cet infarctus comprend des lésions inflammatoires de l'endomètre, qui produisent le dépôt d'une substance fibrinoïde sur la villosité. Cela est dû à la réponse du tissu conjonctif face à la nécrose cellulaire et à la thrombose des artères villositaires.

4

Les infarctus rouges sont constitués de plusieurs noyaux rouges ou noirs, de consistance ferme. Ce sont des protubérances qui se trouvent sur la face maternelle du placenta.

5

Lorsque celles-ci sont très nombreuses, elles donnent au placenta un aspect singulier. On l'appelle alors « placenta truffé ».

6

La couleur dépend du temps qui s'est écoulé depuis l'infarctus : les noyaux rouges, au début, passent par une transformation fibreuse et acquièrent une couleur noirâtre ou grisâtre. Ils deviennent «gonflés» et plus durs.

7

Le placenta sera généralement plus petit, aplati, moins épais et plus léger qu'un placenta sain.

8

Un examen histologique permet de voir : au centre, du sang plus ou moins modifié, ensuite, une stratification fibrineuse et, en périphérie, des villosités aplatie qui forment une enveloppe.

9

Les infarctus rouges peuvent se déclencher chez les femmes enceintes qui souffrent d'albuminurie et d'hypertension. Dans de rares cas, ils se déclenchent chez les femmes ne souffrant pas de pré-éclampsie.

10

En ce qui concerne l'étiologie de ce symptôme, on pense que le spasme artériel généralisé pendant une pré-éclampsie affecte les artères villositaires et, par conséquent, la chambre intervillaire.

11

Cela génèrerait une nécrose cellulaire avec libération d'amines pressives et d'histamine qui aggrave la situation.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Qu'est-ce qu'un infarctus placentaire, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé de la Famille.

Conseils
  • Toute grossesse doit être suivie dès les premiers mois pour prévenir les complications.
  • Si vous avez des questions au sujet de votre grossesse, consultez votre gynécologue.

Écrire un commentaire sur Qu'est-ce qu'un infarctus placentaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Qu'est-ce qu'un infarctus placentaire
Qu'est-ce qu'un infarctus placentaire

Retour en haut