Partager

Contre-indications du miel

Par Didier Lacombe. Actualisé: 19 septembre 2017
Contre-indications du miel

Le miel est un additif provenant du nectar des abeilles et est fortement recommandé pour sucrer. Depuis l'antiquité, les civilisations ont utilisé le miel comme remède pour traiter différents types de maladies.

Et même s'il a d'importants bienfaits sur la santé, il faut également connaître les inconvénients de ce précieux et délicieux nectar.

Sur toutComment.com, nous vous expliquons quelles sont les contre-indications du miel.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment traiter l'aphonie avec des remèdes maison
Étapes à suivre:
1

Bien que le miel ait des effets négatifs, nous devons aussi rappeler certains de ses avantages. Le miel fournit plusieurs nutriments bénéfiques à l'organisme, une petite quantité de glucides, de potassium, de calcium et possède un faible apport calorique. L'index glycémique du miel est de 55, ce qui lui confère un apport moyen de glucose dans le sang.

Le miel est aussi un puissant antioxydant naturel qui protège les cellules du corps contre les dommages que peuvent causer les toxines. En outre, il est très bénéfique pour guérir les blessures en particulier chez les patients immunodéprimés. Il est également impossible d'oublier ses effets positifs sur la beauté et le traitement de la peau, comme nous l'expliquons dans cet autre article de toutComment sur les bienfaits du miel pour la peau.

Contre-indications du miel - Étape 1
2

Bien que les bienfaits soient plus nombreux que les inconvénients, l'une des contre-indications les plus importantes est que la consommation excessive de miel peut causer le botulisme chez les enfants de moins de 12 mois. La bactérie à l'origine du botulisme est généralement présente dans le miel, et les enfants de moins de 1 an ne résistent pas bien à cet apport du miel dans leur organisme.

Dans le cas de personnes allergiques au pollen et aux abeilles, la consommation de miel peut provoquer de graves réactions, telles que des vomissements, de la diarrhée, de l'anaphylaxie, un angiooedème, parmi d'autres conséquences. Même s'il a un apport calorique plus faible que le sucre, il ne faut pas en abuser. Si vous adoptez une alimentation riche en sucres, vous favoriserez une possible prise de poids.

3

Le miel se compose de fructose et de glucose. Bien que considéré comme quelque chose de bénéfique pour la santé en raison de son fort pouvoir édulcorant, les diabétiques ne doivent pas en consommer s'ils ne veulent pas que leur état empire. Le glucose peut aggraver l'état d'un patient souffrant de diabète.

Un diabétique ne peut prendre du miel qu'en cas d'hypoglycémie lorsque la concentration de sucre dans le sang est faible et qu'il faut prendre su sucre pour compenser. Il ne faut pas en prendre plus de 50 grammes par jour, et, si possible, en prendre lentement afin de ne pas causer de mal-être digestif dû à une mauvaise absorption du fructose qui le compose.

Contre-indications du miel - Étape 3
4

Si vous mangez trop de miel, cela peut accroître le risque de développer une maladie chronique telle qu'une maladie cardiaque Il augmente le risque de développer un cancer du pancréas avec une alimentation riche en sucre. Le miel affecte la production d'insuline et une production continue de cette substance peut entraîner des troubles diabétiques. Un autre des effets négatifs du miel s'il est souvent consommé est la présence d'acné. Le miel affecte l'indice glycémique, de faible à élevé, et une des conséquences est l'apparition d'acné sur la peau.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Contre-indications du miel, nous vous recommandons de consulter la catégorie Vie Saine.

Écrire un commentaire sur Contre-indications du miel

Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
xiu
Bonjour,
Vous dites vraiment n'importe quoi ! Il n' y a aucune argumentation scientifique dans ce que vous dites, BRAVO !
Estelle Corre (Éditeur chez toutCOMMENT)
Et il n'y a aucune argumentation dans votre commentaire. Si vous commenciez par nous dire ce qui est "n'importe quoi" peut-être que nous pourrions vous répondre ?

Bien cdt,

Contre-indications du miel
1 sur 3
Contre-indications du miel

Retour en haut