Partager

Comment savoir si on est bipolaire

Par Didier Lacombe. Actualisé: 20 janvier 2017
Comment savoir si on est bipolaire

La bipolarité est un trouble mental qui affecte le comportement et le caractère de la personne qui en souffre. Les symptômes les plus évidents sont observés par le biais des sautes d'humeur. Si ces épisodes maniaco-dépressifs ne sont pas les mêmes pour tout le monde, sur toutComment, nous voulons vous donner quelques indices pour savoir si vous êtes bipolaire. Selon la fréquence des épisodes et la longueur, la durée, l'intensité ou la sévérité des sautes d'humeur, il est possible de détecter si vous souffrez d'un trouble bipolaire.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment traiter un trouble bipolaire
Étapes à suivre:
1

Si à chaque fois que vous sentez que vous êtes déprimé(e) vous avez des changements soudains et constants d'humeur ou remarquez certains symptômes maniaques sévères ou dépressifs, allez voir un spécialiste. Il existe de nombreux types de troubles mentaux inconnus, mais on peut y remédier en suivant les instructions d'un médecin. Pour la bipolarité, bien qu'il s'agisse d'une maladie chronique, vous pouvez réduire les effets et les symptômes grâce aux recommandations et prescriptions.

Comment savoir si on est bipolaire - Étape 1
2

Pour savoir si vous souffrez de bipolarité, vous pouvez passer des examens. Cependant, avant cela, nous voulons vous expliquer certains des symptômes les plus évidents de cette maladie pour qu'il soit plus facile de la reconnaître. Observez.

3

Les sautes d'humeur exagérées sont parmi les premiers symptômes ressentis dans un épisode de trouble bipolaire. Lorsque l'on parle de changement d'humeur, on se réfère soit à une bonne humeur et à une euphorie excessive, soit à une mauvaise humeur et à une irritabilité exagérée. L'énergie libérée lors des épisodes maniaques est très importante et affecte l'activité, par exemple la parole ou les gestes. Impulsivité ou faible pouvoir de contrôle reflètent ces changements.

Comment savoir si on est bipolaire - Étape 3
4

Il existe un second groupe de symptômes qui peuvent survenir au cours des épisodes dépressifs. Rappelez-vous que la bipolarité est composée de deux aspects (l'aspect maniaque et l'aspect dépressif). Lors de cet épisode, contrairement à la souffrance maniaque, l'énergie considérable est perdue. L'activité est diminuée et le découragement apparaît, ainsi que le manque de concentration ou la perte de contrôle pour prendre des décisions rationnelles. Il est très commun, au cours d'un épisode de dépression, de ressentir de la culpabilité, de la solitude et de la tristesse, ainsi que des trouble dans les habitudes alimentaires et du sommeil (perte d'appétit, diminution ou allongement du sommeil...).

5

Une fois que vous connaissez les symptômes les plus courants dont souffrent les malades, si vous souffrez d'un trouble bipolaire, vous pouvez commencer à analyser attentivement votre comportement. Si vous reconnaissez les symptômes ci-dessus dans votre comportement, il est important de recueillir toutes les informations pour pouvoir ensuite les présenter à un spécialiste. Vous devez noter la durée et la gravité de vos épisodes maniaco-dépressifs et les causes de vos changements d'humeur exacerbés, quels qu'ils soient.

6

Reconstruisez l'histoire de votre famille pour voir si l'un de vos proches a souffert de problèmes ou de troubles mentaux. Ceci est important pour expliquer à un spécialiste (psychologue ou psychiatre) ce qui se passe pour vous. Parfois, ces troubles peuvent venir d'une dépression ancienne ou d'un héritage génétique.

7

Enfin, allez voir un psychologue ou un psychiatre pour déterminer l'état de votre trouble. Essayez de coopérer et de collaborer à tout ce que l'on vous demande. Rappelez-vous qu'il s'agit d'un spécialiste qui va essayer de vous aider et de vous donner une solution. En aucun cas il ne vous jugera.

8

Si vous vivez un épisode critique et exagéré, n'hésitez pas à demander de l'aide. Cherchez un centre médical ou parlez-en à votre famille et à vos amis, cela vous aidera à empêcher une nouvelle tragédie. Quand le trouble est hors de contrôle, les instincts suicidaires sont plus importants. Demandez de l'aide pour diminuer la crise.

Si une personne proche de vous souffre de ce trouble, nous vous recommandons l'article Comment vivre avec une personne bipolaire

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment savoir si on est bipolaire, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé et psychologie.

Écrire un commentaire sur Comment savoir si on est bipolaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment savoir si on est bipolaire
1 sur 3
Comment savoir si on est bipolaire

Retour en haut