menu
Partager

Allergies d'automne - symptômes et préventions

 
Par François N’konou. 11 octobre 2022
Allergies d'automne - symptômes et préventions

Les allergies saisonnières hantent les personnes qui y sont les plus sensibles. Le printemps est l'une des saisons les plus redoutées à cet égard, car c'est la période de l'année où a lieu la pollinisation de l'herbe et des olives. Cependant, l'automne affecte aussi considérablement des millions de personnes car il représente une exacerbation des symptômes d'allergie.

En été, les symptômes de certaines allergies et d'autres pathologies sont grandement améliorés par le beau temps et le déménagement temporaire de nombreuses familles vers les zones côtières. Avec l'arrivée de l'automne, les symptômes de certaines allergies sont à nouveau exacerbés par des réactions exagérées à des agents extérieurs (allergènes). Pour savoir ce que sont les allergies d'automne et comment les prévenir, chez toutCOMMENT, nous vous invitons à poursuivre la lecture de cet article.

Quelles sont les allergies d'automne ?

Les allergies d'automne sont les suivantes :

  • Allergies alimentaires
  • Asthme allergique
  • Rhinite allergique
  • Allergies aux animaux de compagnie
  • Dermatite atopique.

Allergies alimentaires

Les repas à l'extérieur, ainsi que la probabilité accrue d'exposition à certains allergènes alimentaires, font de l'automne une saison typique pour les allergies alimentaires.

Les allergies alimentaires peuvent toucher aussi bien les enfants que les adultes. D'une part, les enfants sont plus exposés aux allergies alimentaires en automne, notamment ceux qui mangent dans les cantines scolaires. Les petits déjeuners à l'école les exposent également à des allergènes alimentaires. il est donc important d'assurer une bonne hygiène de l'endroit où ils prennent leur petit déjeuner.

D'autre part, les adultes qui sont contraints de manger sur leur lieu de travail ou dans des espaces aménagés par leur entreprise pour le déjeuner sont également exposés aux allergies alimentaires. La propreté de ces zones, des couverts, des assiettes ou des tupperwares utilisés pour le stockage des aliments est essentielle pour les prévenir.

Vous trouverez ici comment savoir si vous avez une allergie. Découvrez aussi des informations sur les légumes d'automne, dont certaines sont courantes dans les allergies alimentaires, comme les aubergines. De plus, les châtaignes et certains champignons, typiques de l'automne, peuvent être des aliments allergènes pour certaines personnes.

Asthme allergique

Un autre type d'allergie d'automne est l'asthme. Cette allergie est secondaire à des allergènes tels que les pollens, les acariens, les épithéliums animaux, les aliments ou les champignons. Il s'agit du type d'asthme le plus courant et il est déclenché ou aggravé par une allergie à l'un de ces allergènes. L'exposition à des irritants auxquels certains patients sont sensibilisés peut accroître les symptômes et précipiter les exacerbations chez les personnes asthmatiques.

L'asthme et l'allergie vont souvent de pair : 60 % des adultes asthmatiques souffrent d'allergie, et ce chiffre atteint 90 % chez les enfants.

Nous vous expliquons ici les symptômes de l'asthme.

Allergies d'automne - symptômes et préventions - Asthme allergique

Rhinite allergique

La rhinite allergique est une allergie d'automne liée à la respiration. Il s'agit d'une réaction des muqueuses nasales provoquée par l'exposition à certains allergènes, tels que le pollen ou la poussière. Dans certains cas, elle peut être accompagnée de symptômes asthmatiques.

Les symptômes typiques de la rhinite allergique sont des démangeaisons nasales, un écoulement nasal, des éternuements et une congestion nasale, c'est-à-dire les symptômes habituels d'un rhume. En outre, elles sont souvent accompagnées de conjonctivite et influencent fréquemment le développement de l'asthme bronchique.

Combien de temps dure une allergie au pollen ? De fait, la rhinite peut durer toute la saison si l'allergie provient du pollen. Si elle dure plus de trois mois, on parle de la rhinite chronique. Dans ce cas, il serait bon de consulter un médecin.

Vous pouvez découvrir ici les étapes à suivre pour éviter l'allergie au pollen de cyprès.

Allergies d'automne - symptômes et préventions - Rhinite allergique

Allergies aux animaux de compagnie

Les températures plus basses de l'automne font que la plupart des gens restent à la maison pendant de plus longues périodes. C'est pourquoi vous êtes plus susceptible de souffrir d'une sorte d'allergie due à l'épithélium des animaux de compagnie.

Une bonne ventilation de la maison et une bonne hygiène de vos animaux de compagnie sont quelques-unes des mesures que vous pouvez prendre pour prévenir ces allergies et leurs symptômes.

Allergies d'automne - symptômes et préventions - Allergies aux animaux de compagnie

Dermatite atopique

La dernière allergie d'automne dans notre liste est la dermatite atopique ou l'eczéma atopique. C'est une maladie qui provoque des rougeurs sur la peau et de fortes démangeaisons. Elle peut survenir à tout âge, bien qu'elle soit plus fréquente chez les enfants. L'affection dure longtemps et se manifeste périodiquement par des poussées.

La dermatite atopique peut s'accompagner d'asthme ou de rhinite allergique. L'automne n'aggrave pas nécessairement les symptômes de la dermatite atopique, mais le retour en ville après les vacances d'été dans les zones côtières, l'utilisation de tissus comme la laine ou le froid sont des facteurs qui peuvent entraîner une manifestation plus prononcée de la dermatite atopique.

Allergies d'automne - symptômes et préventions - Dermatite atopique

Comment prévenir les allergies d'automne ?

Chez toutCOMMENT, nous vous donnons les conseils suivants qui peuvent être très utiles pour prévenir les allergies d'automne :

  • Changez les filtres de la climatisation et des radiateurs de chauffage pour éviter qu'ils ne rejettent de l'air contenant des acariens ou du pollen.
  • Évitez de placer des peluches dans les lits des enfants et lavez fréquemment les draps. En plus, vous devez épousseter régulièrement et consacrer plus d'efforts aux chambres, car ce sont les endroits de la maison où les gens dorment et passent le plus de temps.
  • Évitez l'exposition prolongée dans les zones où se trouvent des arbres à feuilles caduques ou des plantes dont la période de pollinisation est en automne.
  • Veillez à une bonne ventilation de toutes les pièces de la maison pour éviter les concentrations d'acariens et d'autres allergènes.
  • Recouvrez le matelas d'une housse spécifique anti-acariens et effectuez un nettoyage superficiel du matelas au moins une fois par mois.
  • Lavez les draps et les couvertures une fois par semaine à l'eau chaude (à 50 oC) et assurez-vous qu'ils sont correctement séchés avant d'être réutilisés ou stockés.
  • Utilisez des purificateurs d'air pour améliorer la qualité de l'air dans votre maison. Cela permettra de réduire la présence de pollens, de champignons, d'acariens et d'épithéliums d'animaux.

Maintenant que vous en savez plus sur les allergies d'automne et sur les moyens de les prévenir, vous serez peut-être intéressé de savoir comment savoir si je suis allergique au chat en lisant cet autre article de toutCOMMENT.

Allergies d'automne - symptômes et préventions - Comment prévenir les allergies d'automne ?

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Allergies d'automne - symptômes et préventions, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé de la Famille.

Écrire un commentaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?
Allergies d'automne - symptômes et préventions
1 sur 6
Allergies d'automne - symptômes et préventions

Retour en haut