Partager

Aérophagie : remède de grand-mère

Par Didier Lacombe. Actualisé: 4 novembre 2019
Aérophagie : remède de grand-mère

L'aérophagie est un trouble gastro-intestinal fonctionnel, qui se produit lorsqu'un excès d'air se forme principalement dû la consommation d'aliments, ce qui conduit finalement à une importante accumulation de gaz dans l'appareil digestif.

Flatulence, mal au ventre, maux de ventre, ballonnement : cela peut être causés par plusieurs facteurs, mais le plus souvent cela est du à de mauvaises habitudes au cours des repas, à des troubles psychologiques comme une mauvaise alimentation ou une consommation excessive de certains aliments.

Si, juste après avoir mangé, vous vous sentez très lourd(e) et que vous avez souvent des gaz, vous êtes susceptible de souffrir d'aérophagie ou ballonnements, un trouble digestif qui se produit lorsque trop d'air est dégluti en mangeant des aliments. Dans la plupart des cas, cela est dû à de mauvaises habitudes alimentaires qui peuvent être modifiées facilement, à commencer, bien sûr, par le régime alimentaire. Si le fait d'avoir des gaz est courant chez vous et que vous voulez savoir ce que vous devez et ne devez pas manger, nous vous expliquons tout.

Si vous voulez savoir comment lutter contre les ballonnements de manière naturelle, nous vous invitons à lire Aérophagie : remède de grand-mère de ToutCOMMENT.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Remèdes de grand-mère contre la gastro

Aérophagie : remède de grand-mère

L'aérophagie est une maladie causée par un caractère nerveux, un état d'anxiété, pressé et surtout une ingestion d'aliments trop rapide lors des repas. Chez les bébés, elle arrive principalement lorsqu'il y a trop d'air dans le biberon, quand il n'y a plus de lait ou bien lorsque la bouche du bébé qui suce la poitrine maternelle ne prend pas bien le téton et avale de l'air. Cette maladie se caractérise par un excès de déglutition d'air, ce qui produit une dilatation de l'estomac. Les symptômes de l'aérophagie sont faciles à détecter. Un trou d'air gastrique se forme et augmente le volume de l'estomac. Il faut savoir que les fermentations gastriques forment un excès de gaz et ont les mêmes symptômes que l'aérophagie, comme des ballonnements ou des maux de ventre. Pour pouvoir différencier ces deux problèmes, vous devez savoir que les fermentations gastriques produisent des rots très malodorants à cause de la fermentation, symptôme qui n'arrive pas avec l'aérophagie. Les remèdes de grand-mère sont les suivants :

  • Changer vos habitudes quotidiennes
  • Prenez des aliments contre les maux de ventre et les ballonnements
  • Évitez les aliments qui provoquent des gaz
  • Prenez les bonnes infusions

Si vous voulez connaître toutes nos astuces de grand-mère pour lutter naturellement contre l'aérophagie, continuez notre article Aérophagie : remède de grand-mère de ToutCOMMENT.

Aérophagie : remède de grand-mère - Aérophagie : remède de grand-mère

Quels sont les symptômes de l'aérophagie

L'aérophagie est, comme mentionné ci-dessus, une condition qui survient en raison d'un excès d'air, d'un repas pris trop vite, du tabagisme, de la consommation de chewing-gum..., mais elle peut aussi être due à un abus d'hydrates de carbone ou de soude, à une respiration par la bouche, etc., ce qui entraîne l'accumulation de gaz dans le tube digestif.

Cet excès d'air doit être expulsé pour diminuer la pression à l'intérieur du corps, responsable des éructations et des flatulences, ainsi que d'autres symptômes. À ce stade, il convient de préciser la différence entre l'aérophagie et l'indigestion. La dernière se produit lorsque la nourriture n'est pas bien digérée et que les gaz génèrent des odeurs tandis que l'aérophagie ne provoque pas d'odeur désagréable.

Les principaux symptômes d'aérophagie susceptibles d'alerter le patient sont les suivants:

  • Distension abdominale.
  • Sensation de lourdeur d'estomac.
  • Douleurs abdominales et gonflement.
  • Éructations inodores.
  • Flatulences.
  • Bruit et spasmes intestinaux.
  • Diminution de l'appétit.

Parfois, dans le cas d'aérophagie sévère, de ballonnements ou de maux de ventre, une accumulation excessive de gaz peut entraîner une oppression de la poitrine ou du diaphragme et une difficulté à respirer normalement ou une sensation de noyade. Bien que dans la plupart des cas, les symptômes d'aérophagie disparaissent par eux-mêmes et ne nécessitent pas de traitement, il est préférable dans ce cas de consulter votre médecin pour un examen approfondi, parce que dans certaines situations, un traitement médicamenteux aide à réduire et à soulager les symptômes.

L'aérophagie en plus d'affecter votre santé gastro-intestinale est une condition qui peut également générer des symptômes de nature physique ou psychologique tels que des maux de tête, de la nervosité, de l'irritabilité et des insomnies.

Bien que, dans la plupart des cas, l'aérophagie puisse être évitée et calmée grâce à quelques changements dans l'alimentation et dans la manière de manger la nourriture, si vos symptômes sont très graves ou que l'accumulation de gaz atteint la poitrine et que des difficultés respiratoires surviennent, il est essentiel de consulter un médecin de toute urgence pour qu'il vous donne le traitement adapté.

Aérophagie : remède de grand-mère - Quels sont les symptômes de l'aérophagie

Aérophagie, remède de grand-mère : les habitudes à adopter

Plusieurs remèdes de grand-mère contre l'aérophagie, les ballonnements et les maux de ventre sont à faire pour être mieux dans son corps et son esprit. Acquérir de bonnes habitudes et modifier certains aspects de votre alimentation quotidienne est essentiel pour soulager les symptômes de l'aérophagie mais aussi pour prévenir cette maladie dans de nombreux cas. Ainsi, il est important:

  • Pour éviter l'aérophagie, vous devez mâcher doucement et être détendu/e, prendre soin d'avaler sans que se forment des trous d'air dans votre bouche.
  • D'éviter de manger trop vite et de prendre votre temps pour bien mastiquer avant d'avaler.
  • Si vous avez des problèmes au niveau du nez, du pharynx ou des dents, traitez-les adéquatement car ils causent d'anormales déglutitions d'air.
  • Il est très efficace d'appliquer sur l'estomac une compresse d'eau froide pendant le repas et de la retirer à la fin.
  • Chaque jour, prenez deux bains de siège d'eau froide de 5 minutes chacun. Prenez un bain le matin et l'autre une heure avant de dîner.
  • Évitez de manger des fruits et des légumes au cours d'un même repas. En effet, il s'agit d'aliments antagoniques qui provoquent beaucoup de gaz.
  • Évitez les repas lourds ou volumineux. Si un tel repas est inévitable, prenez un médicament pour protéger votre estomac avant d'entamer le repas, cela pourra vous aider contre votre mal au ventre et vos ballonnements.
  • Évitez les chewing-gums.
  • Réduisez votre stress et votre anxiété qui vous pousse à manger trop rapidement, ennemi contre les maux de ventre.
  • Mangez dans un lieu tranquille.
  • Évitez de manger des aliments épicés.
  • Utilisez des herbes aromatiques qui favorisent la digestion pour épicer vos plats : la sauge, le thym, le fenouil et le romarin.
  • Évitez de boire en mangeant, c'est un signe que vous ne mâchez pas correctement. De plus, les liquides diluent les sucs digestifs et ralentissent votre digestion.
  • Éliminez les aliments frits de votre alimentation. En plus de vous faire grossir, ils provoqueront des gaz et augmenteront votre taux de cholestérol.
  • Remplacez le café et le thé par des infusions qui facilitent la digestion (à voir dans les paragraphes suivants).
  • Si vous souffrez de constipation, intégrez progressivement à votre régime des aliments riches en fibres pour que votre estomac s'y habitue.
Aérophagie : remède de grand-mère - Aérophagie, remède de grand-mère : les habitudes à adopter

Aérophagie, remède de grand-mère : les aliments à manger

Le régime alimentaire a un rôle clé dans le fait de prévenir l'aérophagie et de soulager les symptômes et les douleurs qu'elle provoque chez les personnes qui en souffrent. Gardez à l'esprit qu'il existe des aliments qui favorisent la digestion et d'autres qui, au contraire, sont susceptibles de provoquer des gaz et des ballonnements. Dans cette section, nous faisons une liste détaillée des aliments recommandés si vous souffrez d'aérophagie et de mal de ventre. Ces aliments contribuent à l'amélioration de la flore intestinale et évitent la formation de gaz.

  • Viande maigre : poulet, dinde, lapin, certains morceaux de bœuf, de porc et d'agneau dont le pourcentage de graisse ne dépasse pas 10%.
  • Poissons non gras comme la sole, le merlu, le mérou et la morue.
  • Les légumes comme les bettes, les épinards, les carottes ou les courges. Assurez-vous que les légumes soient bien cuits avant de les consommer.
  • Les fruits tels que les kiwis, l'ananas, la papaye, les pommes et les poires (toujours sans la peau).
  • Les œufs durs ou cuits, en évitant de les consommer frits, au plat, brouillés ou dans des recettes nécessitant l'ajout de matière grasse.
  • Tomates sans peau, ni graines.
  • Aliments probiotiques : yaourt, lait probiotique, fromage et kéfir. Ces aliments favorisent la formation de bactéries bénéfiques pour la santé intestinale et permettent à l'estomac de rester en bonne santé.
  • Lait sans lactose ou lait de soja, de riz ou d'avoine.
  • Eau en abondance.
  • Le beurre et les huiles d'olive, de soja, de tournesol et de maïs (avec modération)
Aérophagie : remède de grand-mère - Aérophagie, remède de grand-mère : les aliments à manger

Tisane aérophagie

Les remèdes naturels sont une bonne option pour soulager les gaz et les ballonnements que produit l'aérophagie. Les tisanes que vous pourrez préparer sont :

  • La camomille qui a un effet anti-inflammatoire ce qui permettra de faciliter la digestion. Préparez une infusion avec une cuillerée de fleurs de camomille séchées par tasse d'eau. Buvez-en jusqu'à trois tasses par jour.
  • La menthe vous aidera à expulser les gaz si vous avez trop mangé. Faites bouillir dans un litre d'eau, 1 cuillère à soupe de feuilles séchées et deux cuillères à soupe de feuilles fraîches. Buvez cette infusion après les repas.
  • L'anis est une plante de choix pour éliminer les gaz de l'estomac. Faites bouillir pendant dix minutes une cuillère à café de graines d'anis séchées dans une tasse d'eau. Buvez-en deux tasses par jour.

Nous vous recommandons de prendre trois tasses par jour, avant ou après les repas, d'une infusion élaborée en mélangeant 45 g de fenouil, 30 g de racine de gentiane, 30 g de fleur d'oranger et 60 g d'anis. Versez une cuillère du mélange dans une tasse d'eau bouillante et laissez reposer 5 minutes. Si vous voulez, vous pouvez sucrer l'infusion avec du miel après l'avoir filtré.

L'article Aérophagie : remède de grand-mère de ToutCOMMENT vous est utile ? Continuez-le pour découvrir les autres astuces de grand-mère contre les ballonnements et les maux de ventre !

Aérophagie : remède de grand-mère : les aliments à éviter

Enfin, les aliments que vous devrez éviter dans un régime pour lutter contre l'aérophagie et les maux de ventre sont les suivants :

  • Les produits laitiers : Le lait entier, le lait concentré et la crème.
  • Les fruits : oranges, pamplemousses, mandarines, abricots et autres fruits au sirop, bananes, pruneaux et autres fruits secs ou confits.
  • Les légumes : artichauts, brocoli, oignon, ail, chou-fleur, choux de Bruxelles, poivrons, poireaux et radis.
  • Les boissons gazeuses, alcoolisées et chocolatées.
  • Les légumineuses : pois chiches, lentilles ou haricots.
  • Les viandes grasses, la charcuterie et les viscères.
  • Les bonbons, les desserts sucrés, les pâtisseries au chocolat, les glaces, le miel, la mayonnaise et les confitures.
  • Les édulcorants.
  • Les boissons gazeuses et contenant de la caféine.
  • Les plats ou les préparations très grasses ou épicées.
  • Les céréales riches en fibres.

L'élément principal pour traiter l'aérophagie est de se nourrir correctement. Essayez de réduire votre consommation de glucides, comme le riz, les pâtes, les céréales et les gâteaux, qui peuvent déséquilibrer la flore intestinale. Ces changements permettront de réduire les flatulences et les ballonnements. Cependant, l'aérophagie n'est pas toujours causée par une mauvaise alimentation. Elle peut également être le symptôme de maladies digestives, comme les ulcères, la gastrite ou la maladie de Crohn ou être conséquente à la prise d'antibiotiques.

Remède de grand-mère contre les rots

Nous vous présentons ici un régime pour traiter l'aérophagie. De plus, en connaissant les aliments adaptés pour la guérison de cette affection et ceux que vous devez éviter, il vous sera plus facile de créer des menus vous-même.

Petit-déjeuner :

  • Un verre de jus de pomme
  • Une tranche de pain avec du beurre ou de la confiture
  • Un kiwi

Déjeuner

  • Dinde grillée
  • Crème de potiron
  • Salade d'épinards.

Goûter

  • Yaourt au lait écrémé de la saveur que vous préférez
  • Sandwich au fromage frais

Dîner :

  • Omelette aux pommes de terre ou filet de merlu
  • Salade de carottes et d'épinards
  • Une pomme

Si l'article Aérophagie : remède de grand-mère de ToutCOMMENT vous a plu, nous vous conseillons ces quelques liens :

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Aérophagie : remède de grand-mère, nous vous recommandons de consulter la catégorie Maladies et effets secondaires.

Écrire un commentaire sur Aérophagie : remède de grand-mère

Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
Monique B
Merci pour les conseils, surtout les tisanes qui sont utiles, notamment la camomille

Aérophagie : remède de grand-mère
1 sur 5
Aérophagie : remède de grand-mère

Retour en haut