Partager

Que dois-je savoir si je consomme du Speed

 
Par Didier Lacombe. Actualisé: 16 janvier 2017
Que dois-je savoir si je consomme du Speed

Les effets secondaires du Speed commencent à se ressentir au moment-même de prendre cette drogue et durent environ 5 ou 6 heures. De par sa condition de stimulant, fera disparaître les sensations de faim et de sommeil, et augmentera l'état d'euphorie et d'incontinence verbale. Ci-suit nous vous expliquons ce que vous devez savoir si vous consommez du Speed, mais tout d'abord sachez que consommer du Speed est très nuisible pour vous et nous vous recommandons d'arrêter au plus vite.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Pourquoi ma langue me pique quand je fume
Étapes à suivre:
1

Lorsque nous parlons de Speed en réalité nous devrions parler d'amphétamine coupée. Il s'agit d'une substance adultérée généralement avec de la caféine en poudre, mais aussi avec des analgésiques.

2

Le Speed se trouve habituellement en poussière blanche et inodore. La voie d'administration est l'inhalation (sniffée), malgré le fait que certaine personne le consomme par voie orale enveloppée dans du papier à rouler, s'il est très humide ou en pâte.

3

La consommation de Speed est contre-indiquée aux personnes souffrant d'hypertension, ayant des problèmes d'anxiété ou d'insomnie, ou souffrant de dépression, particulièrement si elles prennent des médicaments.

4

Il est très compliqué de concrétiser la dose appropriée car cela dépendra beaucoup de la pureté et de la tolérance créée. Le Speed trouvé habituellement est assez dénaturé mais, si le degré de pureté est grand, l'effet pourrait être 3 ou 4 fois plus puissant que la cocaïne.

5

Quelques-uns des risques à court et long terme sont une désagréable rigidité musculaire jusqu'à une usure du coeur, du foie et des reins. Il n'est pas conseillé de mélanger le Speed avec d'autres substances, en particulier l'association Speed-MDMA : vous ajoutez en plus les risques de souffrir d'un coup de chaleur ou d'une attaque cardiaque.

6

Soyez prêt dès le lendemain à ressentir la descente : faiblesse, fatigue, irritabilité, apathie même pendant plusieurs jours. Le speed génère une grande tolérance et une capacité addictive physique, mais surtout psychologique.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Que dois-je savoir si je consomme du Speed, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé et psychologie.

Conseils
  • Essayez de boire de l'eau ou du jus de fruit pour hydrater le corps.
  • Triturez bien le Speed et essayer de ne pas partager le rouleau, c'est une source d'infection.

Écrire un commentaire sur Que dois-je savoir si je consomme du Speed

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Que dois-je savoir si je consomme du Speed
Que dois-je savoir si je consomme du Speed

Retour en haut