Partager

Comment les drogues agissent-elles sur le cerveau

 
Par Didier Lacombe. Actualisé: 13 juin 2017
Comment les drogues agissent-elles sur le cerveau

Le cerveau est l'organe vital qui régit toutes les fonctions de notre corps, ainsi que les communications internes. En consommant des drogues, son fonctionnement peut être altéré car certaines substances affectent directement les connexions nerveuses, ainsi que les neurones, vecteurs de nos pensées, notre mémoire et nos actions quotidiennes. Dans cet article de toutCOMMENT, nous vous dévoilons comment les drogues agissent sur le cerveau afin de vous faire comprendre les dégâts prématurés que peut connaître cet organe à cause des stupéfiants.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Les effets de la marijuana sur le cerveau

Le cerveau et les drogues

Le cerveau est le centre de l'activité humaine. C'est un organe qui contient de la matière grise et blanche et qui se charge de réguler toutes les fonctions du corps. Grâce à lui, vous pouvez interpréter la réalité et répondre à toutes les stimulations de votre vie de tous les jours. Les émotions, les pensées, les souvenirs et le comportement de chacun sont régulés par le cerveau. Les différentes parties du cerveau fonctionnent conjointement pour mener à bien des fonctions vitales déterminées. La consommation de drogues peut nuire à ce travail de coordination et au fonctionnement du cerveau.

Lors de la prise de drogues, des substances chimiques pénètrent dans cet organe vital et interfèrent dans la transmission neuronale. La marijuana et l'héroïne, par exemple, sont deux drogues qui déclenchent l'activité neuronale. En effet, elles contiennent un composant chimique qui imite la transmission neuronale naturelle. C'est pourquoi ces deux stupéfiants réussissent à tromper les récepteurs et à se fixer aux neurones. Bien qu'ils soient capables d'activer les neurones, sachez que cette activation n'a rien à voir avec l'activation naturelle des neurones : les messages transmis au cerveau sont altérés par les drogues.

La cocaïne ou les amphétamines sont des drogues qui font libérer à nos neurones de grandes quantités de neurotransmetteurs. Ce phénomène entraîne une interruption de la communication cérébrale et un fonctionnement anormal de celle-ci. Dans cet article de toutCOMMENT, nous vous expliquons en détail comment la cocaïne agit sur le cerveau.

Comment les drogues agissent-elles sur le cerveau - Le cerveau et les drogues

Les parties du cerveau touchées par les drogues

Nous allons maintenant voir plus en détail comment les drogues agissent sur le cerveau en vous montrant quelles parties sont touchées par la consommation de stupéfiants. Trois zones cérébrales sont particulièrement malmenées lors de la consommation de ces substances :

  • Le tronc cérébral : cette partie est chargée de contrôler les constantes vitales de notre organisme comme la respiration, les battements du cœur ou le sommeil. L'un des premiers effets de la drogue sur une personne est l'augmentation du rythme cardiaque. Ainsi, il est difficile de s'endormir après la prise de drogues, surtout lorsqu'il s'agit de drogues stimulantes, comme la cocaïne, le speed ou l'ecstasy. Ceci est dû au fait que les drogues affectent directement cette zone du cerveau en bouleversant les fonctions habituelles.
  • Le cortex cérébral : il est divisé en différentes aires qui contrôlent les différentes fonctions de notre corps, comme nos sens (vue, toucher, goût, ouïe et odorat), la capacité de penser clairement, de planifier ou de résoudre les problèmes. La prise de stupéfiants modifie ces fonctions qui ne peuvent fonctionner « normalement ». Ceci est dû au fait que les drogues affectent directement la zone du cerveau chargée de gérer ces fonctions.
  • Le système limbique : il a pour fonction de réguler notre capacité à éprouver du plaisir. Cette partie du cerveau est activée par des stimulations comme la nourriture, le sexe ou le sport, mais aussi par les drogues. Outre cette fonction, le système limbique est aussi chargé de réguler les émotions. C'est pourquoi une personne sous l'influence de drogues a des sautes d'humeur et peut passer de la colère ou la tristesse à la joie, entre autres.
Comment les drogues agissent-elles sur le cerveau - Les parties du cerveau touchées par les drogues

Les effets à long terme de la consommation de drogues

Comme vous pouvez l'imaginer, consommer régulièrement ce type de substances, qui affectent directement le fonctionnement du cerveau, provoque un vieillissement prématuré de cet organe vital dont le rôle est de nous faire interagir avec le monde qui nous entoure. De plus, si une personne a l'habitude de consommer des drogues régulièrement, son humeur sera altérée. En effet, comme nous l'avons dit précédemment, la consommation de stupéfiants est directement liée au fait d'éprouver du plaisir. Ainsi, il est possible de ne plus pouvoir éprouver du plaisir naturellement et d'avoir habitué le cerveau à ne plus éprouver de plaisir qu'avec l'aide des stimulations provoquées par les drogues.

Une personne qui consomme fréquemment de la drogue ne pourra pas éprouver de plaisir et profiter des activités qui déclenchaient auparavant du plaisir chez elle. Elle se sentira déprimée et ne trouvera de plaisir et de bien-être qu'en consommant de la drogue, ce qui créera une réaction chimique dans le cerveau. Pour retrouver un fonctionnement cérébral normal, il est recommandé d'abandonner toutes les drogues pour pouvoir rétablir le cerveau, à condition qu'il ne soit pas trop endommagé.

Un autre problème auquel sont confrontées les personnes dépendantes est que, à chaque prise, une plus grande quantité de drogue sera nécessaire pour pouvoir éprouver les mêmes effets. En effet, l'organisme devient tolérant aux symptômes des stupéfiants et s'habitue à cet apport externe. C'est aussi une des raisons pour lesquelles les drogues deviennent une addiction et que les personnes ont besoin d'une dose plus grande pour éprouver du plaisir. Lorsque l'organisme demande une plus grande quantité, c'est parce que le corps est habitué aux drogues. C'est pourquoi, il est de plus en plus difficile pour la personne de vivre sans se droguer. La solution est d'abandonner complètement la consommation de stupéfiants pour pouvoir rétablir le cerveau et pouvoir retrouver des constantes vitales normales.

Si vous pensez que quelqu'un de votre entourage a un problème de drogue, il est important de l'emmener chez un spécialiste afin qu'il/elle puisse arrêter d'en consommer. Dans cet article de toutCOMMENT, nous vous expliquons comment identifier un toxicomane.

Comment les drogues agissent-elles sur le cerveau - Les effets à long terme de la consommation de drogues

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment les drogues agissent-elles sur le cerveau, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé et psychologie.

Écrire un commentaire sur Comment les drogues agissent-elles sur le cerveau

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment les drogues agissent-elles sur le cerveau
1 sur 4
Comment les drogues agissent-elles sur le cerveau

Retour en haut