Partager

Comment savoir si on est alcoolique

Par Didier Lacombe. Actualisé: 16 janvier 2017
Comment savoir si on est alcoolique
Image: alcoweb.com

Boire un verre avec des amis ou des proches est une activité répandue, qui a un rôle social. Il n'est pas toujours évident d'identifier si vous avez un problème de dépendance à l'alcool. Le premier pas vers la guérison consiste à admettre qu'il y a quelque chose qui cloche. Si vous vous êtes déjà demandé comment savoir si on est alcoolique ou si vous pensez être dépendant à l'alcool, lisez cet article.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment aider un alcoolique
Étapes à suivre:
1

Il est parfois difficile de contrôler sa consommation d'alcool, surtout si l'on est saoul et qu'on se laisse entraîner par cette agréable sensation de liberté. La langue se délit et l'on se désinhibe. Mais cette émotion est à double tranchant, car elle porte son lot de désillusions une fois l'effet de l'alcool disparu.

2

De nombreuses personnes peuvent être considérées comme des buveurs sociaux: si vous avez besoin ou si vous prenez un verre avant de commencer votre journée, si vous buvez au quotidien ou souvent pendant la semaine, si votre consommation d'alcool n'est justifiée par aucune situation sociale courante, vous n'êtes pas un buveur social...vous avez peut-être une dépendance à l'alcool.

3

Si vos amis vous ont fait des remarques sur votre façon de boire et que les commentaires vous ont inquiété, si votre comportement est cause de disputes avec vos proches, réagissez.

4

Il est normal que certaines situations vous fassent sentir la nécessité de boire un verre pour vous détendre et oublier un instant vos problèmes, mais ça ne constitue en rien une solution, encore moins une solution durable. Si votre façon de boire vous a causé des problèmes à la maison, au travail ou dans un autre lieu, tirez la sonnette d'alarme.

5

Avez-vous tenté de laisser tomber l'alcool pendant un certain temps sans y parvenir ? Si la réponse est oui, c'est que vous avez besoin d'aide pour franchir le cap et mener une vie beaucoup plus saine.

6

Lorsque vous buvez, le faites-vous à un rythme modéré ou empressé ? Essayez d'analyser votre attitude. Croyez en votre capacité à avoir un regard critique vis-à-vis de vous même. Ne niez pas la réalité et posez le constat : si, lors d'une rencontre, ou étant seul(e) à la maison, vous enchainez les verres, c'est qu'il y a un souci, et peut être une dépendance.

7

Alors que certains vous abordent pour vous conseiller où vous sermonner, vous vous braquez ou répondez généralement que vous pourriez laisser tomber la bouteille quand vous voulez. Mais en réalité (celle la même que vous ne voulez pas voir en face), vous avez du mal à rester sobre sur une longue période de temps.

8

Si, outre les signes évoqués plus haut, vous avez eu des pertes de mémoire après avoir bu, si vous vous absentez du travail ou de l'université, si vous fuyez vos responsabilités, si vous avez fréquemment la gueule de bois, si vous pensez que votre vie serait bien meilleure sans l'alcool, vous êtes probablement dépendant.

9

Il n'y a AUCUNE RAISON d'avoir honte. La dépendance revêt des formes variées et peut toucher n'importe qui (toute chose consommer à l'excès entraine des habitudes de consommation et de la dépendance). Ce qui compte, c'est de vouloir changer le statu quo. Même si la route semble longue et laborieuse, que le combat semble perdu d'avance, rappelez-vous ces sages paroles de Lao Tseu : un chemin de mille lieues commence toujours par un premier pas...

Si vous vous savez alcoolique, soyez enclin à l'action : rendez-vous aux Alcooliques Anonymes le plus proche et partagez votre expérience avec des personnes qui vivent la même expérience. Vous n'êtes pas isolé,seul face à votre dépendance : des personnes sont là pour vous aider.

10

Vous détenez en vous la solution à votre dépendance. Prenez en conscience et passez à l'action. Vous vous surprendrez. Rappelez-vous que par sa force de volonté (mode de perception), un individu peut forger son destin. Il en va de même avec l'alcool.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment savoir si on est alcoolique, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé et psychologie.

Conseils
  • Alcooliques Anonymes vous apportera le soutien indispensable à votre indépendance vis à vis de l'alcool.
  • Si vous préférez suivre un traitement personnalisé, consultez un professionnel.
  • Surmonter une dépendance requièrt : une prise de conscience, la volonté de changer, la recherche de soutien et la foi en un avenir meilleur, où l'alcool n'aura pas un rôle prédominant.

Écrire un commentaire sur Comment savoir si on est alcoolique

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment savoir si on est alcoolique
Image: alcoweb.com
Comment savoir si on est alcoolique

Retour en haut