Partager

Pourquoi pleure-t-on quand on a ses règles ?

 
Par Didier Lacombe. Actualisé: 9 août 2019
Pourquoi pleure-t-on quand on a ses règles ?

Tous les mois, un peu avant d'avoir leurs règles, certaines femmes souffrent de ce qui est connu sous le nom de syndrome prémenstruel. Les déséquilibres hormonaux qui surviennent pendant cette période font que les femmes sont d'humeur changeante : elles se sentent plus fatiguées, plus tristes et plus sensibles.

Sur ToutCOMMENT, nous voulons répondre à une question que beaucoup de femmes se posent au cours de leur vie : Pourquoi pleure-t-on quand on a ses règles ? Lisez la suite de l'article pour le découvrir.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Pourquoi est-ce que je saigne sans avoir mes règles

Bouleversement hormonal

La principale raison du fait que vous pleurez lorsque vous avez vos règles est le bouleversement hormonal qui a lieu avant d'avoir les règles.

Pendant ces quelques jours, les hormones féminines vivent quelque chose de comparable à une révolution : les taux d'oestrogène et de progestérone changent et le taux d'endorphines diminue. Ces déséquilibres hormonaux provoquent des symptômes physiques et émotionnels chez de nombreuses femmes.

Pourquoi pleure-t-on quand on a ses règles ? - Bouleversement hormonal

Les symptômes du syndrome prémensuel

Les symptômes les plus courants chez les femmes les jours avant leurs règles, et jusqu'à 1 ou 2 jours après le début des règles, peuvent être divisés en symptômes physiques et émotionnels.

Les symptômes physiques :

  • Sensibilité des seins
  • Constipation ou diarrhée
  • Maux de tête
  • Faim

Les symptômes émotionnels :

  • Fatigue
  • Stress ou anxiété
  • Tristesse et envie de pleurer

Si vous vous demandez pourquoi vous pleurez lorsque vous avez vos règles, sachez que la réponse est à chercher du côté du syndrome prémenstruel qui modifie l'équilibre hormonal.

Pourquoi pleure-t-on quand on a ses règles ? - Les symptômes du syndrome prémensuel

Comment réduire les symptômes liés aux règles

Il existe un certain nombre de choses à faire pour diminuer les symptômes prémenstruels et pour ne pas vous sentir aussi démoralisée pendant les premiers jours des règles. Ce sont des pratiques très simples que vous pouvez intégrer à votre vie quotidienne. Les résultats sont très satisfaisants:

  • Buvez beaucoup afin de prévenir la rétention d'eau
  • Évitez de faire de gros repas et mangez toutes les 3 heures (même si ce n'est qu'un fruit ou un yaourt)
  • Intégrez les aliments riches en fibres à votre alimentation : pain, pâtes et riz brun, fruits et légumes
  • Faites de l'exercice régulièrement tout au long du cycle pour réduire l'intensité des symptômes prémenstruels

Énervée pendant les règles, dépression avant les règles : 7 ASTUCES

Le syndrome prémenstruel est un moment redouté du mois, non seulement pour nous les femmes qui en souffrons, mais également pour les personnes qui nous entourent, qui peuvent être victimes de nos changements hormonaux. Sensibilité, irritabilité, douleurs des seins, ballonnements et maux de tête sont certains des symptômes de cette période, mais quelques changements dans votre style de vie peuvent vous faire vous sentir mieux et vous permettre de combattre le syndrome prémenstruel de manière efficace.

Voyons en détail comment essayer d'aller mieux pendant les règles :

  1. Le syndrome prémenstruel commence quand l'ovulation se termine, et se termine lorsque le flux menstruel commence, mais il peut également durer quelques jours après le début des règles. Cela explique pourquoi, lors de cette période, nous avons tendance à nous sentir si irritables et sensibles, bien que les experts indiquent que le syndrome prémenstruel peut varier en fonction de chaque femme.
  2. Une excellente façon de lutter contre le syndrome prémenstruel est de faire de l'exercice. L'activité physique nous aide à libérer des endorphines qui améliorent notre humeur et renforcent la circulation sanguine aidant ainsi à réduire la rétention d'eau et à se sentir moins gonflé.

    Bien qu'il soit possible que durant cette période, vous ne ressentiez pas l'envie de réaliser une activité physique parce que vous vous sentez mal et de mauvaise humeur, la course à pied, la natation, la marche, l'exercice aérobique ou l'entraînement à la salle de sport vous aidera à vous sentir mieux et à réduire le syndrome prémenstruel.
  3. Réduire la consommation de caféine est également une bonne idée si vous voulez réduire les gênes du syndrome prémenstruel. La caféine augmente notre état de vigilance et peut générer une irritabilité accrue au cours de cette période, elle est également l'un des éléments déclencheurs des gênes et des douleurs abdominales pendant les règles. C'est pourquoi, nous vous recommandons de boire moins de café, de thé, de boissons gazeuses et de boissons énergisantes. De même, il est conseillé de ne pas abuser du chocolat, car il ne fait pas de bien à votre corps si vous êtes sujette au syndrome prémenstruel
  4. Augmentez votre consommation d'aliments sains comme les fruits et les légumes. Ceux-ci aident à avoir un bon transit intestinal, à se sentir moins gonflée et plus légère, mais ils agissent également comme anti-inflammatoire, ils sont donc une bonne option pour réduire le syndrome prémenstruel. N'oubliez pas de boire de l'eau, au moins deux litres par jour. L'eau est la clé pour réduire la rétention d'eau et faire que votre estomac se sente moins gonflé.
  5. Si vous voulez lutter contre le syndrome prémenstruel, il est également important de réduire la consommation d'aliments gras, ceux-ci augmentent les symptômes et vous font vous sentir plus gonflée. De même, l'excès de sel favorise la rétention d'eau, donc au cours de cette période, il est préférable de modérer sa consommation. Bien se reposer est également important. Si au syndrome prémenstruel, vous ajoutez peu d'heure de sommeil, l'irritabilité sera à fleur de peau, et vous vous sentirez bien pire.
  6. Si pendant les jours du syndrome prémenstruel, vous vous sentez également très triste, conséquence des changements hormonaux, il est important de réaliser des activités qui vous aident à être occupée et joyeuse. En plus de l'exercice, pratiquer un loisir que vous aimez, regarder un film de comédie, voir des amis ou profiter de votre série préférée vous aidera à être de meilleure humeur et en forme.
  7. Et pour les jours où vous avez vos règles, lorsque les douleurs sont présentes, n'oubliez pas de prendre des analgésiques qui vous aideront à réduire les gênes liées au syndrome prémenstruel et à vous sentir mieux.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Pourquoi pleure-t-on quand on a ses règles ?, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé de la Famille.

Écrire un commentaire sur Pourquoi pleure-t-on quand on a ses règles ?

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Pourquoi pleure-t-on quand on a ses règles ?
1 sur 3
Pourquoi pleure-t-on quand on a ses règles ?

Retour en haut