Partager

Quel traitement pour un kyste pilonidal

 
Par Rafadam. Actualisé: 30 mai 2017
Quel traitement pour un kyste pilonidal

Voyons en détail les symptômes, les causes et le traitement (chirurgical et naturel) d'un kyste pilonidal (ou sinus pilonidal), une inflammation qui se produit habituellement dans la zone du coccyx, près de la raie des fesses. Il s'agit d'un petit sac interne rempli de liquide et qui contient habituellement des restes de duvet et de peau. Cette condition peut provoquer une sensation de gêne et d'inconfort et peut même s'infecter et provoquer l'apparition de pus, il est donc important de le contrôler et de consulter un médecin qui vous indiquera le meilleur traitement à suivre.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment enlever un kyste

Quels sont les symptômes du Kyste pilonidal ?

Tout d'abord, vous devez savoir que tous les patients ayant un kyste pilonidal ne présentent pas de symptômes ou de douleurs, il est possible d'avoir cet abcès, mais sans inflammation. Les kystes simples peuvent survenir individuellement et ne présenter aucune infection, raison pour laquelle la douleur sera imperceptible.

Cependant, il en existe d'autres qui peuvent s'infecter, le sinus pilonidal apparaît alors et provoque des symptômes et des gênes. Ainsi, les symptômes du kyste pilonidal sont les suivants :

  • Apparition d'une ouverture sur la peau (aussi connue sous le nom de « fistule ») ou d'un creux près des fesses.
  • Sensation de douleur dans la zone du coccyx ou la partie inférieure de la colonne vertébrale.
  • Rougeur de la peau et apparition d'une sensation de chaleur.
  • La zone où se trouve le kyste peut gonfler.
  • Selon le type d'infection, le kyste peut suinter.
  • Si la condition est sévère, le patient peut souffrir d'étourdissements et/ou de fièvre.

Quelles sont les causes du kyste pilonidal ?

Les raisons pour lesquelles un kyste pilonidal apparaît peuvent être variées puisqu'elles peuvent être génétiques ou dues au manque d'hygiène. Un des facteurs les plus communs est qu'un follicule pileux (à savoir, une zone de la peau sur laquelle pousse des poils) s'est infecté et les bactéries qui ont causé cette infection ont glissé à l'intérieur de la peau. Mais ce n'est pas la seule cause, car il peut également être dû à une accumulation de graisse dans le corps.

Le manque d'hygiène est également une raison pour laquelle ce type de kyste peut apparaitre. Ainsi, si vous transpirez excessivement et que vous ne nettoyez pas cette partie, les toxines peuvent pénétrer à l'intérieur de vous et provoquer cette infection. Le kyste peut également après avoir beaucoup frappé cette région (par exemple si vous partez faire du vélo ou si vous restez assis très longtemps sur un siège dur et inconfortable).

En résumé, voici les différentes causes du kyste pilonidal :

  • L'infection d'un follicule pileux (c'est-à-dire, la partie de la peau où les poils poussent) quand cette infection atteint la peau
  • L'accumulation de la graisse dans cette région
  • La transpiration qui détériore l'hygiène de cette zone et la pénétration des toxines éliminées par l'organisme dans les pores de la peau.
  • De nombreux chocs au niveau de cette zone (causés par exemple par de nombreuses heures de vélo)
  • Suite à une blessure ou une ecchymose

Une fois que cette zone est infectée, la personne commencera à ressentir de la douleur, à être irrité et peut même connaître des malaises ou perdre l'équilibre, en fonction de la gravité de l'infection. Pour traiter un kyste pilonidal, le médecin peut vous prescrire des antibiotiques et appliquer des compresses chaudes ou des serviettes pour vous aider à réduire ce gonflement.

Toutefois, si l'infection est importante, un traitement peut nécessiter une intervention chirurgicale mineure au cours de laquelle une incision sera faite pour drainer et éliminer l'excès de pus. Les personnes atteintes de ce type de kyste peuvent en souffrir à nouveau et cette infection peut devenir chronique.

Quel traitement pour un kyste pilonidal - Quelles sont les causes du kyste pilonidal ?

Traitement chirurgical du kyste pilonidal

Différents traitements médicaux existent pour soulager l'inconfort généré par le kyste pilonidal. Très souvent, votre médecin vous prescrira des antibiotiques qui vous aideront à combattre l'infection et réduire l'inconfort. Il est également fréquent de recourir à des compresses chaudes sur la zone douloureuse pour diminuer l'inflammation. Dans les cas les plus extrêmes, une intervention chirurgicale consistant à faire une petite incision pour enlever le pus et nettoyer l'infection est souvent nécessaire.

Traitement naturel du kyste pilonidal

En plus des traitements plus conventionnels, il existe quelques remèdes naturels qui vous aideront à soulager les symptômes et à vous faire sentir mieux. Par exemple, appliquer du curcuma, de l'aloe vera ou des sels d'Epsom vous aideront à soulager l'inconfort.

1. Le curcuma est l'un des remèdes maison pour soigner le kyste pilonidal. Le curcuma est une épice naturelle aux propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques et qui permet de diminuer momentanément la douleur, tout en réduisant l'inflammation et en favorisant la cicatrisation.

Pour profiter de ces propriétés, vous pouvez prendre des comprimés de curcuma (disponibles dans les magasins bio), bien que la meilleure façon de soigner ce kyste reste de préparer une pâte de curcuma avec de l'eau et de l'appliquez directement sur la région où se trouve le kyste. Appliquez-le ensuite la peau et recouvrez la zone d'un pansement. Laissez agir pendant 20 minutes.

2. Vous pouvez également guérir un kyste pilonidal naturellement avec l'aloe vera. Cette plante est généralement conseillée pour traiter les problèmes de peau, car elle contient de nombreuses propriétés très efficaces contre les bactéries, les virus et les microbes. L'aloe vera est également idéale pour aider à guérir les blessures et réduire les gonflements.

Pour tirer parti des bienfaits de l'aloe vera, nous vous recommandons de vous procurer du gel de cette plante ou, sinon, de couper une feuille d'aloe vera pour en extraire le gel à l'intérieur. Nous vous conseillons de réchauffer légèrement le gel (jusqu'à ce que le gel soit tiède, mais pas trop chaud sinon il pourrait vous brûler) et de l'appliquer dans la zone du kyste. Recouvrez-le avec un passement et attendez 20 à 30 minutes.

3. Le sel d'Epsom est un produit connu scientifiquement sous le nom de sulfate de magnésium hydraté et constitue l'un des remèdes naturel les plus populaires pour traiter un kyste pilonidal. Ses propriétés anti-bactériennes et anti-inflammatoires permettent de drainer cette zone, d'éliminer le gonflement et de soulager la douleur.

La meilleure façon d'appliquer le sel d'Epsom consiste à mélanger une cuillère à soupe de ce sel dans un verre d'eau. Remuez-le et à appliquez-le sur la zone à l'aide de coton ou d'un pansement. Pour prévenir de nouvelles infections, nous vous recommandons de couvrir la zone infectée avec un pansement ou des bandages pour protéger votre blessure.

4. L'huile essentielle d'arbre à thé comme l'huile de ricin permet de soigner le kyste pilonidal de manière naturelle. En effet, ces deux huiles contiennent des antiseptiques naturels, des antibactériens et des anti-inflammatoires, qui sont idéaux pour réduire les gênes causées par le kyste.

Pour ce faire, il suffit d'imprégner du coton ou un pansement avec une petite quantité de cette huile essentielle et de l'appliquer soigneusement sur la zone qui vous fait mal. Attendez 30 minutes puis rincez cette zone à l'eau tiède. Vous sentirez le kyste perdre progressivement de son volume et vous vous sentirez mieux.

Quel traitement pour un kyste pilonidal - Traitement naturel du kyste pilonidal

Conseils pour soigner un kyste pilonidal

Outre ces remèdes naturels, nous vous recommandons de réaliser une série de soins qui vous aidera à protéger la zone infectée, à soulager la douleur et à prévenir aggravation de l'infection :

  • Le sillon interfessier doit toujours être propre et sec pour empêcher l'infection de s'aggraver.
  • Évitez de rester assis trop longtemps sur des endroits durs et prenez un coussin ou un oreiller protéger cette zone.
  • Ne faites d'exercices exerçant trop de pression sur cette zone pour éviter que la douleur soit plus intense.
  • Ne portez pas de vêtements trop moulants car serez plus gênés et vous aurez plus de frottements.

Nous vous recommandons sur toutComment de consulter un médecin pour que vous preniez connaissances du traitement à suivre et, vous saurez si vous devez être opéré ou non.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quel traitement pour un kyste pilonidal, nous vous recommandons de consulter la catégorie Maladies et effets secondaires.

Écrire un commentaire sur Quel traitement pour un kyste pilonidal

Que vous a semblé cet article ?

Quel traitement pour un kyste pilonidal
1 sur 3
Quel traitement pour un kyste pilonidal

Retour en haut