Partager

Comment détecter le SIDA

 
Par Didier Lacombe. Actualisé: 16 janvier 2017
Comment détecter le SIDA

Le syndrome d'immunodéficience acquise, connu sous le nom de SIDA, est le terme utilisé pour se rapporter à l'état avancé du virus d'immunodéficience humaine ou VIH. Cette maladie de transmission sexuelle a coûté la vie à des millions de personnes, et malgré les campagnes de sensibilisation réalisées au niveau mondial, il existe encore un taux élevé de personnes infectées qui ne cesse d'augmenter, en particulier, sur le continent africain. Sur toutComment.com nous allons clarifier quelques points afin que vous découvriez « comment détecter le SIDA ? ».

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment prévenir le Sida

Qu'est-ce que le SIDA ?

Lorsqu'on parle de SIDA, on fait référence à l'état avancé du virus d'immunodéficience humaine VIH. Le virus attaque le système immunologique en le rendant sujet à diverses infections et maladies qui peuvent devenir potentiellement mortelles pour le patient. Chez une personne possédant un système immunitaire sain, ce type de pathologies ne causerait aucun problème, mais chez un patient souffrant du VIH, cela représente une situation alarmante qui met sa vie en péril.

La transmission du VIH

Au début des années 80, les premiers cas de SIDA sont apparu chez des patients avec le virus d'immunodéficience acquise à un niveau avancé. Après de nombreuses recherches, on a réussi à déterminer un mode de transmission du virus : le contact sexuel.

L'échange de fluides pendant l'acte sexuel entre une personne qui souffre du VIH et quelqu'un de sain, donne lieu à la contamination. Mais ce n'est pas l'unique façon par laquelle une personne peut acquérir le virus : le contact avec du sang contaminé en utilisant, par exemple, une seringue infectée, et la transmission de la maladie de la mère au fœtus pendant la grossesse sont les trois formes de contamination actuellement identifiées, la voie sexuelle étant la plus répandue. De là vient l'importance d'utiliser des préservatifs durant les rapports sexuels.

Il est important de comprendre que le VIH ne se transmet pas par le contact quotidien avec une personne infectée, ni en partageant des boissons, de la nourriture ou les mêmes espaces communs. Les conditions pour sa transmission sont très spécifiques et peuvent être contrôlées en tenant compte des mesures de prévention.

Évolution du VIH

Après la contamination, cela peut prendre entre 2 semaines et un peu plus de deux mois avant que les anticorps qui indiquent que le virus est présent dans le sang ne soient détectés. Vu que la période peut varier entre les patients, les 3 premiers mois après la contamination sont appelés «période fenêtre». Cette dernière représente le temps qui passe entre l'infection d'une personne et le développement des anticorps du virus.

L'étape suivante de la maladie est celle dite asymptomatique. Au cours de cette dernière, la personne contaminée par le VIH peut mener une vie commune et saine pendant de nombreuses années avant que les premiers symptômes se présentent. Dans certains cas, cela n'arrive jamais.

L'étape symptomatique précoce se présente lorsque le patient commence à éprouver les premiers symptômes de la maladie, comme les éruptions cutanées, la fatigue, les sueurs nocturnes, la perte soudaine de poids ainsi que les maladies typiques liées à ce virus qui se présentent lorsque le système immunologique commence à s'affaiblir (herpès génital ou dans la bouche, candidose, etc).

Ensuite, vient l'étape tardive du virus, connue sous le nom de SIDA. Durant cette période, les atteintes au système immunologique sont graves ce qui signifie que le corps présente des infections opportunistes, des maladies qui apparaîtraient difficilement dans un système immunologique sain, mais qui sont communes avec le VIH au stade avancé, par exemple la pneumonie par Pneumocystis carinii, la toxoplasmose, et la candidose.

Comment détecter le SIDA

Une fois que vous avez compris qu'être atteint par le VIH n'implique pas nécessairement souffrir du SIDA, pour arriver à ce diagnostic, vous devez passer par différents processus.

Les premières preuves pour détecter le VIH sont celles connues sous le nom de ELISA, Western Blot et IFAGrâce à elles, on cherche à déterminer si les anticorps qui caractérisent le virus sont présents dans le sang.

Une fois que ce diagnostic est confirmé, on ne peut pas déterminer si le patient souffrira du SIDA. La majorité des malades porteurs du VIH qui sont pris en charge au cours des premières étapes ont réussi à vivre durant de nombreuses années sans présenter de symptômes du SIDA.

Lorsque le patient est diagnostiqué comme étant porteur du VIH, il devra se soumettre à des analyses sanguines fréquentes. Si suite à l'une d'entre elles, le nombre de cellules CD4 est inférieur à 200/mm3 ou que certaines ou plusieurs infections opportunistes classiques de l'étape tardive sont apparues, le patient pourra enfin être diagnostiqué comme porteur du SIDA.

Détecter le SIDA par des analyses régulières

Les personnes qui vivent avec un partenaire régulier et qui n'ont pas été soumises à une situation à risques pensent difficilement à réaliser des analyses pour déterminer si elles sont porteuses du VIH, même s'il convient de le faire annuellement.

Cependant, lorsque les relations sexuelles ne se font pas toujours avec le même partenaire, quand il y a des changements de partenaire fréquents ou lorsque vous vous êtes exposé à une situation à risques (un viol, une ponction avec une seringue usagée...), il est important de consulter un spécialiste pour recevoir tous les soins nécessaires, et entamer la procédure de recherche de preuves pour déterminer si vous êtes contaminés ou non.

Plus la maladie est diagnostiquée de manière précoce, plus les chances de mener une vie normale sont élevées.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment détecter le SIDA, nous vous recommandons de consulter la catégorie Maladies et effets secondaires.

Écrire un commentaire sur Comment détecter le SIDA

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment détecter le SIDA
Comment détecter le SIDA

Retour en haut