menu
Partager

Combien de temps peut-on rester sans dormir

 
Par Didier Lacombe. 17 novembre 2022
Combien de temps peut-on rester sans dormir

Bien dormir est l'un des aspects les plus importants de la santé de l'être humain. Mais... combien de temps peut-on rester sans dormir ? Il n'y a pas de nombre exact de jours pendant lesquels un être humain peut rester sans dormir, mais à partir du troisième jour, les conséquences commencent à se faire sentir. En général, on dit que la quantité de sommeil nécessaire se situe entre 7 et 8 heures par jour pour être considérée comme une bonne nuit de sommeil, mais pour que ce soit le cas, le sommeil doit être de bonne qualité.

Pour savoir combien de temps on peut survivre sans dormir, quelles sont les conséquences d'une mauvaise nuit de sommeil et si une personne peut mourir de ne pas dormir, il ne vous reste plus qu'à poursuivre la lecture de cet article de toutCOMMENT !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Les exercices de relaxation pour bien dormir

Combien de temps peut-on rester sans dormir ?

Plusieurs recherches ont tenté de découvrir combien de temps on peut rester sans dormir. L'une des plus importantes est celle menée par le médecin William Dement, qui a utilisé le défi de Randy Gardner pour étudier les effets de la privation de sommeil.

Randy Gardner est un adolescent américain qui, en 1965, s'est lancé le défi de battre le record actuel du plus grand nombre d'heures sans dormir. Le record du monde sans dormir était fixé à 260 heures et il a réussi à le battre en ne dormant pas durant 264 heures, oui, vous n'hallucinez pas, le nouveau record du monde sans dormir est bien resté 11 jours sans dormir.

En tout état de cause, il n'existe pas de nombre exact de jours pendant lesquels un être humain peut rester sans dormir. Les conséquences de l'absence de repos ou de sommeil commencent à se faire sentir après les trois premiers jours, affectant les capacités physiques et psychologiques, mais la survie de chaque individu varie en fonction de son état de santé, de son alimentation et d'autres facteurs.

 

Conséquences du manque de sommeil

Randy Gardner a pu établir un certain nombre de faits sur ce que le corps humain est capable de supporter lorsqu'il est privé de sommeil. La liste des symptômes s'allonge à mesure que le temps passe sans dormir : migraines, douleurs musculaires, tremblements, évanouissements, hypertension, vertiges, perte de contact avec la réalité ou affaiblissement de l'acuité de certains sens comme le toucher ou la vue, entre autres.

Les premières détériorations décrites par le médecin William Dement, connu scientifiquement comme le père de l'étude du sommeil à l'université de Stanford, faisaient référence à l'apparition de difficultés motrices, ainsi qu'à des problèmes de reconnaissance des objets, des trous de mémoire et une forte irascibilité.

À partir du quatrième jour sans sommeil, les signes d'affaiblissement du corps de Randy Gardner se sont accentués : délires, hallucinations, paranoïa et problèmes d'élocution. Après 10 jours sans sommeil, le jeune Américain a eu du mal à penser, à articuler des mots et a même perdu la notion de ce qu'il faisait en quelques instants.

En conclusion, les conséquences d'un manque de sommeil et de repos de qualité sont graves. Plusieurs systèmes hormonaux naturels deviennent incontrôlables, le risque d'obésité et d'autres maladies telles que la démence et la maladie d'Alzheimer est accru.

Un autre trouble rare détecté chez l'homme en raison du manque de sommeil est le syndrome de Morvan, une forme particulière de neuromyotonie caractérisée par une série de symptômes tels que douleurs, spasmes musculaires, perte de poids, transpiration excessive, insomnie et hallucinations périodiques.

Le syndrome de Morvan a également été lié à des attaques par des anticorps sériques dirigés contre les canaux potassiques, qui sont spécifiques aux membranes nerveuses et cellulaires.

 

Combien de temps peut-on rester sans dormir - Conséquences du manque de sommeil

Peut-on mourir de ne pas dormir ?

Compte tenu de la longue liste de symptômes qui affectent les personnes privées de sommeil, on peut comprendre que vous puissiez être inquiet si vous passez par une période d'insomnie.

À cet égard, une affection inquiétante est l'insomnie familiale fatale, également appelée insomnie létale. Il s'agit d'une maladie autosomique dominante dans laquelle le patient meurt souvent après six à trente mois sans sommeil.

Toutefois, le terme d'insomnie mortelle ou fatale n'est pas strictement exact, car le décès de la personne concernée est dû à une défaillance de plusieurs organes et non à un manque de sommeil.

Les cas individuels ne fournissent pas de réponse claire quant à la durée pendant laquelle une personne peut rester sans dormir, mais ils révèlent que le sommeil n'est pas un facteur déterminant de la survie, car il n'a pas encore été prouvé que le manque de sommeil entraîne la mort.

Malgré tout, on peut affirmer que le fait de ne pas dormir limite les capacités physiques et psychologiques de l'être humain et, si l'insomnie dure plusieurs jours, voire plusieurs mois, elle peut conduire à une défaillance de plusieurs organes qui entraîne la mort.

Découvrez comment bien dormir la nuit !

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Combien de temps peut-on rester sans dormir, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé et psychologie.

Références
  1. Dement, W. C. (1996). The Sleepwatchers (2nd ed.). Nychthemeron Press.

Écrire un commentaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?
Combien de temps peut-on rester sans dormir
1 sur 2
Combien de temps peut-on rester sans dormir

Retour en haut