Partager

Comment savoir si on a fait une fausse couche

 
Par Céline Ona. Actualisé: 28 avril 2017
Comment savoir si on a fait une fausse couche

Il n'est pas rare pour les femmes de faire une fausse couche. En effet, on estime que 15% des grossesses du premier trimestre se solderaient par une fausse couche. Il se pourrait également que ce chiffre soit plus important en vérité, il est courant qu'une fausse couche précoce soit interprétée comme un mois de règles particulièrement abondantes et douloureuses. Une femme sur 4 a déjà vécu cette expérience qui peut être traumatisante et provoquer une dépression d'autant plus que la chute de production hormonale est soudaine. Dans cet article de toutCOMMENT, nous allons faire un point complet sur la fausse couche et vous aider à détecter comment savoir si on a fait une fausse couche.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment soigner la bronchite quand on est enceinte

Quels sont les 3 types de fausses couches

Il existe 3 types différents de fausse couche qui sont facilement identifiables et dont certaines nécessitent que vous consultiez d'urgence un médecin :

  1. La fausse couche complète : il y a expulsion totale de l'embryon et de l'ensemble des composants de la grossesse. Les symptômes ressemblent à ceux de grosses règles particulièrement douloureuses, avec des crampes dans le bas-ventre. Une fois que l'embryon a été expulsé, les douleurs cessent et vous vous sentez normale.
  2. La fausse couche hyperalgique : l'expulsion de l'embryon et des résidus n'est pas totale, des débris restent dans l'utérus. Les symptômes sont des douleurs très importantes accompagnées de saignements abondants qui ne cessent pas car le corps cherche à les expulser avec des contractions. Dans ce cas de figure, un curetage sera a effectuer.
  3. La fausse couche hémorragique : elle se manifeste par des pertes de sang beaucoup plus importantes que de simples règles. Elle nécessite d'aller d'urgence à l'hôpital pour stopper les saignements de manière chirurgicale. La majorité des femmes a des contractions et des douleurs extrêmement fortes.
Comment savoir si on a fait une fausse couche - Quels sont les 3 types de fausses couches

Quels sont les symptômes de la fausse couche

En matière de fausse couche, les symptômes peuvent varier d'une femme à une autre et ne sont en aucun cas, des signes qui attestent de la survenue possible d'une fausse couche. Il est donc très difficile voire impossible de déceler les symptômes pour savoir si on a fait une fausse couche ou si on est susceptible d'en faire une.

Les saignements : voilà par exemple le signe qui dit tout est son contraire. S'il est vrai que souvent, les fausses couches sont accompagnées de saignements, une femme peut très bien en avoir au 1er trimestre de sa grossesse sans que ça ne soit pas du tout grave.

Il convient néanmoins de les signaler à son gynécologue qui doit écarter les risques de grossesse extra utérine.

Aucun symptôme : il se peut que ce soit à l'occasion de votre échographie que vous vous rendiez compte que votre grossesse s'est interrompue sans que n'en ayez eu aucun signe particulier. Votre sage-femme ou échographe verra alors que le cœur ne bat plus ou bien un œuf clair, le sac gestationnel est vide.

Comment savoir si on a fait une fausse couche - Quels sont les symptômes de la fausse couche

Quels sont les facteurs de risque favorisant la fausse couche

Il est désormais possible de connaître quelques une des facteurs augmentant les risques de faire une fausse couche. Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour vivre une grossesse sans problème et sans stress, voici les éléments dont nous disposons à ce jour.

  • Les anomalies chromosomiques : ce type d'anomalie peut entraîner un rejet naturel du corps. De même, ces anomalies empêche un développement embryonnaire normal.
  • Les anomalies utérines : en cas de polypes, de fibromes et encore de malformations au niveau de l'utérus.
  • Les infections : quelles soient génitales, urinaire sou encore la listériose ou la toxoplasmose.
  • Les maladies de la maman : diabète, hypertension ou des problèmes de la thyroïde.
  • Les maladie auto-immunes : certaines maladies comme par exemple le lupus, favorisent l'avortement car il pousse le corps à fabriquer des anti-corps.
  • Les dysfonctionnements du corps jaune et de la production de progestérone : sachez qu'il existe des moyens pour augmenter naturellement votre taux de progestérone et ainsi prévenir les risques de fausse couche.
  • La consommation de tabac et d’alcool.
  • L'âge de la maman : au-delà de 40 ans, les risques deviennent plus importants.
  • La prise d'aspirines ou de tout anti-inflammatoire non stéroïdiens augmenteraient les risques de fausse couche de 80%.
Comment savoir si on a fait une fausse couche - Quels sont les facteurs de risque favorisant la fausse couche

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment savoir si on a fait une fausse couche, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé de la Famille.

Écrire un commentaire sur Comment savoir si on a fait une fausse couche

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment savoir si on a fait une fausse couche
1 sur 4
Comment savoir si on a fait une fausse couche

Retour en haut