Partager

Le daltonisme est-il héréditaire ?

 
Par Didier Lacombe. Actualisé: 19 janvier 2017
Le daltonisme est-il héréditaire ?

Le daltonisme est l'un des troubles oculaires les plus courants. Cette maladie tire son nom de John Dalton, un célèbre chimiste et mathématicien qui en a souffert. Cette déformation a pour conséquence chez les personnes en souffrant, une plus grande difficulté à distinguer les couleurs clairement. Il existe divers degrés de daltonisme, qui peut aller d'une simple difficulté à distinguer les nuances d'une même couleur, il s'agit généralement du rouge, du vert ou du bleu, à l'incapacité de distinguer toutes les couleurs, ce qu'on appelle l'achromatopsie. Si vous voulez en savoir plus sur le daltonisme et son origine, nous vous invitons à continuer la lecture de cet article de toutComment. Dans cet article, nous allons répondre à une question souvent posée : le Daltonisme est-il héréditaire ? Découvrez les origines de ce trouble oculaire et ses conséquences.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment soigner le glaucome naturellement

Qu'est-ce que le daltonisme ?

Toutes les couleurs sont perçues de la même manière, mais plusieurs facteurs peuvent changer le ton ou l'intensité d'une couleur particulière. La lumière du jour, les lumières artificielles de la nuit, si elles sont directes ou indirectes, peuvent affecter votre vue. Cependant, le daltonnisme a encore d'autres effets : cette affection oculaire rend impossible pour la victime, une distinction correcte des couleurs courantes. Les daltoniens n'ont pas seulement plus de difficulté à différencier ou à percevoir les nuances de chaque couleur, mais peuvent confondre deux couleurs totalement différentes.

Cette altération cellulaire de la rétine a été découverte par John Dalton qui souffrait de cette maladie. La science a montré au fil des ans que les daltoniens ne percevaient pas en génèral les couleurs primaires. Les Daltoniens ont habituellement du mal à percesoir la couleur verte, bleue et rouge. Pour détecter ce trouble ophtalmologique, il est possible de réaliser différents tests visuels comme le test de Ishijaga.

A priori, on ne considère pas que ce trouble puisse être très handicapant, cependant, il peut affecter plusieurs aspect de la vie courante, les personnes ne pouvant plus différencier la maturité des fruits, reconnaître les couleurs d'une certaine marque, distinguer les couleurs de la légende d'une carte ou d'un plan ou passer avec succés les examens médicaux pour certainspostes de travail spécifique (pilotes, agents de police, des arbitres...).

Le daltonisme est-il héréditaire ? - Qu'est-ce que le daltonisme ?

Le daltonisme, une maladie héréditaire ?

Des études scientifiques ont montré que, en effet, le daltonisme était une maladie oculaire génétique, donc elle peut être transmise des parents aux enfants. Bien qu'il ait été montré que la cécité puisse être la cause d'une maladie neurologique, le plus souvent à l'origine de cette rupture, l'oirigine de cette maladie est une altération cellulaire qui se produit dans le chromosome X, qui est héritée de manière congénitale.

En général, les hommes sont plus susceptibles d'hériter du daltonisme puisqu'il est scientifiquement prouvé que les femmes sont daltoniens si elles reçoivent deux chromosomes X avec souffrant de cette altération. Voilà pourquoi, les hommes ont beaucoup plus dechances de recevoir ces gènes et d'être daltoniens. Il y a 1,5% de chance que l'homme soit daltonien et seulement 0,5% de chance que des femmes souffrent de ce trouble.

Le daltonisme est-il héréditaire ? - Le daltonisme, une maladie héréditaire ?

Types de daltonisme

Il existe plusieurs types de daltonisme car la façon dont les couleurs et les nuances sont perçues varient d'une personne à l'autre. Cependant, dans la plupart des cas, cette altération des cellules rétiniennes correspondent aux principaux types de daltonisme présentés ci-dessous :

  • monochromatique : c'est un cas rare et unique de daltonisme, car les personnes en souffrant ne voient le monde qu'en une seule couleur. Il n'existe qu'un des trois pigments possibles chez ces personnes, ce qui explique pourquoi ces personnes ne voient le monde qu'en une seule couleur.
  • Achromatique: le daltonien, dans ce cas, ne voit que des tons noir et blanc et différentes nuances de gris, sans recevoir aucune autre couleur, à cause de l'absence de cônes de pigmentation (que ça soit pour une raison ou pour une autre).
  • Dichromatique: c'est la maladie la plus fréquente (99% des cas de cécité). Le daltonien, dans ce cas, souffre d'une altération de la rétine, ce qui ne lui permet pas de percevoir de manière correcte les couleurs primaires. Ce dysfonctionnement héréditaire peut être de trois types : la protanopie (absence de perception de la couleur rouge), la deutéranopie (absence de perception de la couleur verte) et tritanopie (confusion du jaune et du bleu).
  • Anomalie trichrome : le daltonien possède les trois cônes de pigmentation mais ceux-ci sont défectueux, ce qui lui fait confondre les couleurs. Ces anomalies sont similaires et équivalentes à celles du dichromatisme, mais engendrent elles des effets secondaires.
Le daltonisme est-il héréditaire ? - Types de daltonisme

Recommandations pour traiter le daltonisme

Bien que le daltonisme n'ait pas de graves conséquences dans la vie quotidienne, nous vous conseillons de contacter un ophtalmologiste professionnel pour qu'il vous fasse passer les tests appropriés pour savoir si oui ou non vous souffrez de daltonisme. Habituellement, les troubles oculaires du daltonisme se manifeste entre 10 et 20 ans. Grâce aux examens médicaux dans le cadre de l'obtention de certains permis (comme le permis de conduire), il est possible de reconnaître ce trouble, car la personne touchée par le daltonisme ne présente généralement aucun signe particulier.

Il n'y a pas de traitement à l'heure actuelle pour rendre plus supportable le daltonisme, toutefois, il est important de connaître ce trouble pour ne pas qu'il affecte les études, le travail ou la vie de tous les jours du patient.

En outre, nous allons vous expliquer dans cet article quels sont les symptômes de daltonisme pour que vous appreniez à les détecter au plus tôt.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le daltonisme est-il héréditaire ?, nous vous recommandons de consulter la catégorie Maladies et effets secondaires.

Écrire un commentaire sur Le daltonisme est-il héréditaire ?

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Le daltonisme est-il héréditaire ?
1 sur 4
Le daltonisme est-il héréditaire ?

Retour en haut