Partager

Le cancer de la prostate est-il héréditaire ?

 
Par Didier Lacombe. Actualisé: 24 janvier 2017
Le cancer de la prostate est-il héréditaire ?

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, le cancer est la principale cause de décès dans le monde. En 2012, 8,2 millions de décès ont été attribués au cancer. Le cancer n'est en fait que la transformation d'une cellule normale en tumeur. C'est pourquoi tout individu est susceptible de développer cette maladie, car tous les êtres humains sont faits de cellules.

Cependant, il existe des facteurs de risque qui prédisposent une personne à développer un cancer. Ce n'est un secret pour personne, le tabagisme, la sédentarité et l'exposition au soleil sont certains de ces facteurs. Le facteur génétique joue également un rôle clé dans le développement possible des maladies. Dans cet article de toutComment, nous allons répondre à la question suivante : le cancer de la prostate est-il héréditaire ?

Cela pourrait aussi vous intéresser : Est-il possible de guérir de la métastase ?

Cancer de la prostate

Le cancer de la prostate se produit lorsqu'il y a une accumulation de cellules tumorales au niveau des tissus de cet organe. Ce cancer peut se propager aux ganglions et, à un stade avancé, créer des métastases dans la vessie et le rectum.

L'Organisation Panaméricaine de la Santé a déclaré que le cancer de la prostate est la deuxième cause de mortalité chez les hommes, après le cancer du poumon. Ce type de cancer touche principalement les adultes entre 50 et 70 ans. C'est pourquoi, il est vivement conseillé aux hommes d'effectuer un examen préventif annuel (test PSA) à partir de 40 ans. En effet, un diagnostic précoce peut permettre une guérison totale du cancer de la prostate.

Le cancer de la prostate ne se manifeste généralement pas à travers de nombreux symptômes, sauf s'il est à un stade avancé. Des manifestations possibles de cette maladie sont les suivantes :

  • Absence d'urine.
  • Envie d'uriner sans pouvoir éliminer d'urine.
  • Augmentation de la taille de la prostate
  • Fractures.

Les facteurs de risque du cancer de la prostate

Si le facteur génétique joue un rôle clé dans le développement du cancer, dans le cas du cancer de la prostate, il existe d'autres facteurs de risque aussi importants que les antécédents familiaux et que vous devez connaître :

  • L'endroit où vous habitez : cancer de la prostate est plus fréquent dans certaines parties du monde. Par exemple, en Amérique du Nord, en Europe du Nord-Ouest, en Australie et dans les Caraïbes, le cancer de la prostate est plus fréquent. En Asie, en Afrique, en Amérique du Sud et Centrale, ce cancer est moins courant.
  • Alimentation : bien qu'il n'y ait aucune explication scientifique pour déterminer pourquoi la nourriture favorise parfois l'apparition du cancer de la prostate, il a été prouvé que l'incidence de cette maladie est plus grande chez les hommes qui consomment plus de viande rouge, de produits laitiers et d'aliments gras.
  • Toxicologie : l'exposition à des substances toxiques, au travail par exemple, est considérée comme un facteur de risque. Par exemple, les fumées auxquelles sont constamment exposés les pompiers.
  • L'inflammation de la prostate : cette condition, également connue comme prostatite, est considérée comme un facteur de risque important du le cancer de la prostate.
Le cancer de la prostate est-il héréditaire ? - Les facteurs de risque du cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est-il héréditaire ?

Certaines études affirment que le cancer de la prostate semble affecter certaines familles plus que d'autres, comme le montre la répartition géographique de ce cancer. Les mêmes études affirment que si une personne a un père ou un frère qui a eu un cancer de la prostate, elle a deux fois plus de risque de développer un cancer de la prostate en raison de ses antécédents familiaux et son patrimoine génétique.

Cependant, le facteur héréditaire est plus important lorsqu'il s'agit du frère qui souffre du cancer que lorsqu'il s'agit du père d'une personne donnée. Lorsqu'un homme a plusieurs parents qui ont été touchés par cette maladie, le risque est beaucoup plus important, en comparaison avec les deux hypothèses précédentes.

Le risque génétique

Les scientifiques ont constaté qu'il y a un mutation génétique dans le patrimoine génétique qui représente un facteur de risque majeur de cancer de la prostate. Ce sont les mutations BRCA1 et BRCA2, liées à une augmentation du risque de développer un cancer des ovaires et du sein, mais également, à un moindre degré, un cancer de la prostate.

De même, les hommes qui ont le syndrome de Lynch (cancer colorectal) sont plus susceptibles de souffrir de certains types de cancer, y compris celui de la prostate.

Le PSA (Antigène Prostatique Spécifique) est une hormone uniquement sécrétée par la prostate : en bonne santé, elle est très peu présente dans le corps de l'homme. Il faut suivre son évolution à partir de 40 ans quand il y a des antécédents familiaux de cancer de la prostate et 50 ans si non. Nous vous recommandons l'article suivant : Comment baisser son taux de PSA .

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le cancer de la prostate est-il héréditaire ?, nous vous recommandons de consulter la catégorie Maladies et effets secondaires.

Écrire un commentaire sur Le cancer de la prostate est-il héréditaire ?

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Le cancer de la prostate est-il héréditaire ?
1 sur 2
Le cancer de la prostate est-il héréditaire ?

Retour en haut