Partager

La prise de sang du premier trimestre de la grossesse

 
Par Didier Lacombe. Actualisé: 16 janvier 2017
La prise de sang du premier trimestre de la grossesse
Image: veria.com

Pendant la grossesse, vous devrez faire une analyse de sang tous les trois mois. Cela permet aux médecins de vérifier que tout se passe bien et d'empêcher les complications. En effet, de nombreuses informations sur la santé de l'embryon et de sa mère sont obtenues grâce à ce petit échantillon de sang.

Nous vous présentons ici les analyses sanguines qui seront effectuées lors du premier trimestre de votre grossesse.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quels sont les premiers symptômes de la grossesse

La toxoplasmose

Si l'analyse détecte que la femme enceinte n'est pas immunisée face à cette infection parasitaire, des mesures préventives s'imposent, car, si la toxoplasmose est contractée pendant la grossesse, elle peut présenter un risque pour le fœtus.

Les femmes non-immunisées doivent éviter tout contact avec les excréments de chat. Elles ne doivent pas manger de charcuterie, de viandes crues ou peu cuites, ou des légumes crus.

La prise de sang du premier trimestre de la grossesse - La toxoplasmose

La rubéole

Si la femme enceinte n'est pas immunisée, elle devra prendre des précautions particulières pendant le premier trimestre de la grossesse pour éviter de contracter cette maladie.

La prise de sang du premier trimestre de la grossesse - La rubéole

L'hépatite B et l'hépatite C

Si une femme enceinte est porteuse de cette infection, elle devra prendre des mesures particulières lors de la grossesse et de l'accouchement, car elle ne pourra pas prendre de traitement lourd pendant la grossesse.

La prise de sang du premier trimestre de la grossesse - L'hépatite B et l'hépatite C

Groupe sanguin et Rhésus

Si le Rhésus de la femme enceinte est positif (Rh) il n'y a pas de problème, mais si elle a un Rhésus négatif (Rh-), il sera alors nécessaire de faire un test appelé test direct à l'antiglobuline ou TDA. Il s'agit d'un test à répéter chaque mois à partir du cinquième mois et qui sert à s'assurer que l'organisme de la mère ne produit pas d'anticorps qui peuvent nuire au foetus.

La prise de sang du premier trimestre de la grossesse - Groupe sanguin et Rhésus

La syphilis et le VIH (SIDA)

Le dépistage de la syphilis est obligatoire, celui du VIH fortement recommandé. L'objectif est d'empêcher la transmission de ces maladies au foetus si le résultat du test est positif.

La prise de sang du premier trimestre de la grossesse - La syphilis et le VIH (SIDA)

Examen des marqueurs de la trisomie 21 (facultatif)

Certains marqueurs provenant du fœtus se retrouvent dans le sang de la mère. Ces marqueurs sont analysés pour évaluer le risque que le fœtus souffre de trisomie 21 (syndrome de Down).

Ce sont les résultats de ce test, ainsi que ceux de l'échographie effectuée lors de la 12e semaine de grossesse qui permettent d'en savoir plus sur la présence éventuelle d'une anomalie chromosomique. Dans le cas où les résultats de ces deux tests montrent un risque supérieur à 1 sur 250 pour le fœtus de souffrir de trisomie 21, une amniocentèse vous sera conseillée.

Articles connexes :

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à La prise de sang du premier trimestre de la grossesse, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé de la Famille.

Écrire un commentaire sur La prise de sang du premier trimestre de la grossesse

Qu'avez-vous pensé de notre article?

La prise de sang du premier trimestre de la grossesse
Image: veria.com
1 sur 6
La prise de sang du premier trimestre de la grossesse

Retour en haut