Partager

Comment soigner un bronchospasme

 
Par Didier Lacombe. Actualisé: 18 janvier 2017
Comment soigner un bronchospasme

Le bronchospasme est plus un symptôme qu'une maladie et se produit lorsque les bronches sont obstruées temporairement en raison d'un gonflement interne de celles-ci. En provoquant un rétrécissement des voies respiratoires, elles provoquent des difficultés respiratoires en plus d'une toux sifflante et une sensation d'oppression dans la poitrine. Ces trois manifestations constituent les principaux symptômes de cette maladie. Ce symptôme est très courant chez les patients souffrant d'asthme, mais celui-ci peut aussi être causé par d'autres facteurs, comme nous le verrons plus tard dans cet article de toutComment.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment soigner une broncho-pneumonie
Étapes à suivre:
1

Le bronchospasme peut être causé par la contraction des muscles au niveau des parois des poumons, par l'inflammation simultanée de la muqueuse d'un ou des poumons . Certaines maladies courantes peuvent être à l'origine du bronchospasme :

  • L'asthme.
  • Les infections respiratoires.
  • Les maladies pulmonaires chroniques comme la bronchite chronique.
  • Les réactions allergiques à certains produits chimiques.
  • Les chocs anaphylactiques.
2

Il convient de noter que les symptômes de bronchospasme peuvent varier d'un patient à l'autre et présenter des intensités variables et durer plus ou moins longtemps. Généralement, les personnes souffrant de cette infection éprouvent les symptômes suivants :

  • Oppression ou douleur à la poitrine.
  • Respiration sifflante.
  • Essoufflement.
  • Difficulté à respirer normalement et lorsque bronches sont obstruées, une pression pour d'air plus importante est nécessaire pour que l'air transite par celles-ci.
  • Toux.
  • Un excès de mucus collant peut obstruer les bronches et rendre la respiration encore plus difficile.
Comment soigner un bronchospasme - Étape 2
3

Si vous souffrez de ces symptômes, il est essentiel de consulter un médecin le plus tôt possible pour établir un diagnostic précis des symptômes de crises d'asthme, de la respiration sifflante et de l'anomalie des flux respiratoires.

Normalement, le traitement du bronchospasme se fait via l'administration des bronchodilatateurs. Les bronchodilatateurs permettent de dégager les voies respiratoires, de faciliter les flux respiratoires et, par conséquent, de permettre une meilleure respiration. Son action est très rapide et le patient peut commencer à constater une amélioration dans les 10 minutes suivant sa prise. Il est important de toujours suivre les instructions du médecin et de respecter la dose et la durée du traitement.

Comment soigner un bronchospasme - Étape 3
4

Comme indiqué précédemment, l'asthme est l'une des principales causes de bronchospasme, donc en plus de bronchodilatateurs, le médecin peut prescrire d'autres types de médicaments pour prévenir et traiter les crises d'asthme. En outre, il est également possible de prescrire des médicaments anti-inflammatoires afin de réduire l'inflammation bronchique et la présence en excès du mucus : tout cela permettra au patient de respirer plus facilement. Il est probable que vous ayez à alterner ces médicaments avec les précédant et il vous faudra donc toujours suivre les instructions de votre médecin pour que votre traitement soit efficace.

5

Dans certains cas, les spasmes respiratoires aigus peuvent se transformer ou devenir plus intenses en raison d'un état d'anxiété ou de stress, ce qui peut provoquer une hyperventilation chez le patient. Le médecin examinera dans ce cas-là la possibilité de prescrire certains médicaments pour traiter l'anxiété du patient. Ainsi, la tension, la nervosité, la difficulté à respirer seront atténuées et on préviendra l'apparition de bronchospasmes due à trouble émotionnel.

6

Prenez en comptes certaines mesures comme celles que nous allons vous présenter ci-dessous car il est important d'empêcher, dans la mesure du possible l'apparition de spasmes bronchiques, prenez note :

  • Évitez de fréquenter les environnements humides, poussiéreux ou remplis de fumés.
  • Aérez et nettoyez bien les pièces de votre maison.
  • Évitez les changements brusques de température.
  • Évitez les contacts avec ces agents ou les substances responsables de vos allergies.
  • Vaccinez-vous contre la grippe et contre le pneumocoque pour réduire les chances d'infections respiratoires et, par conséquent, l'apparition d'un bronchospasme.
  • Évitez de fumer.
Comment soigner un bronchospasme - Étape 6

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment soigner un bronchospasme, nous vous recommandons de consulter la catégorie Maladies et effets secondaires.

Écrire un commentaire sur Comment soigner un bronchospasme

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment soigner un bronchospasme
1 sur 4
Comment soigner un bronchospasme

Retour en haut