Partager

Comment éviter l'allergie aux pollens de cyprès

Par Didier Lacombe. Actualisé: 16 janvier 2017
Comment éviter l'allergie aux pollens de cyprès

L'allergie est très associée au printemps, saison lors de laquelle beaucoup de plantes fleurissent. Cependant les cyprès relâchent des pollens en hiver, ce qui fait que la saison la plus froide devient aussi un moment compliqué pour les personnes qui y sont allergiques, qui confondent souvent les symptômes avec la grippe hivernale. Sur toutComment.com, nous vous donnons quelques conseils pour découvrir comment éviter l'allergie aux pollens de cyprès sans que les symptômes ne vous empêchent de vivre normalement.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quels sont les symptômes de l'allergie au chocolat
Étapes à suivre:
1

Lorsque l'on parle de cyprès, on se réfère aux plantes de la famille des conifères, qui sont présents dans les jardins publics et privés et dans les zones vertes telles que les parcs. En raison de l'augmentation de leur plantation dans les villes ces dernières années, beaucoup de personnes ont commencé à développer une allergie au pollen de ces plantes, ce qui est devenu un problème de santé récurrent.

2

Entre les mois de janvier et de mars, les cyprès relâchent des pollens. C'est justement pendant cette période que les personnes qui ont développé une allergie à son pollen présentent les symptômes classiques : démangeaisons des yeux et du nez, mucus liquide et clair, maux de tête sporadiques et fatigue. Ils sont tous directement dus à l'exposition aux allergènes.

C'est justement l'intermittence des symptômes (un des principaux signaux) qui indique qu'il s'agit d'une allergie et non d'un rhume commun.

3

La première étape pour améliorer le problème est de prendre un rendez-vous chez un allergologue pour déterminer le niveau de sensibilité au pollen de cyprès, ainsi que le traitement approprié. Certaines personnes ont un niveau d'allergie si élevé que leur qualité de vie est mise en difficulté, alors que d'autres peuvent contrôler le problème avec des traitements préventifs simples pendant la période de plus grande vulnérabilité.

4

Une fois le niveau de sensibilité au pollen de cyprès défini, le médecin indiquera le traitement le plus approprié. Il est important, si vous souhaitez éviter les allergies aux pollens de cyprès, de suivre au pied de la lettre les indications données par le spécialiste. Le plus important est de suivre le traitement aussi longtemps qu'indiqué. Le traitement est habituellement prescrit pendant la période où les plantes relâchent des pollens. Ainsi, vous éviterez de présenter des symptômes.

5

Les traitements à base d'antihistaminiques sont les plus courants dans le cas des allergies aux pollens de cyprès. Cependant, il existe aussi un traitement étendu pour immuniser le patient face aux effets du pollen : la vaccination. C'est une très bonne alternative pour les plus sensibles. Sachez toutefois que l'organisme ne répond pas toujours de la même façon. Certaines personnes arrêtent d'être allergiques, donc cela fonctionne très bien, d'autres voient leur qualité de vie s'améliorer un peu.

6

En plus de prendre rendez-vous chez un spécialiste, une bonne recommandation est d'éviter au possible être près des zones où il y a beaucoup de conifères à cette période. Si vous ne pouvez éviter l'exposition, un traitement adapté est la meilleure manière d'éviter les problèmes et les symptômes gênants de l'allergie.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment éviter l'allergie aux pollens de cyprès, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé de la Famille.

Écrire un commentaire

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment éviter l'allergie aux pollens de cyprès
Comment éviter l'allergie aux pollens de cyprès

Retour en haut