Partager

Comment diagnostiquer une occlusion intestinale

 
Par Didier Lacombe. Actualisé: 16 janvier 2017
Comment diagnostiquer une occlusion intestinale

Un blocage, partiel ou complet, dans l'intestin grêle ou dans le gros intestin, est connu sous le nom d'occlusion intestinale. Si l'occlusion est grave, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour résoudre le problème.

Une occlusion intestinale peut avoir un certain nombre de causes, notamment des adhérences intestinales (tissu cicatriciel qui adhère aux parois de l'intestin), des hernies (une partie des intestins sort de la cavité abdominale), des tumeurs cancéreuses, des protubérances ou des fissures dans les intestins, etc.

Diagnostiquer une occlusion intestinale est nécessaire pour éviter que la douleur ne s'amplifie. Si elle est détectée assez tôt, elle peut souvent être traitée sans chirurgie.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment traiter l'occlusion intestinale
Étapes à suivre:
1

Consultez un médecin si vous avez des douleurs abdominales très intenses. Si une protubérance importante apparaît au niveau du ventre ou si cette partie du corps est sensible au toucher, consultez un médecin au plus vite. Si l'occlusion est grave, les symptômes probables seront une douleur abdominale aigüe, un pouls rapide et une forte fièvre.

2

Répondez honnêtement aux questions du médecin. Un médecin ne peut poser un diagnostic qu'avec les informations que vous lui donnez. Il vous posera des questions sur les symptômes dont vous souffrez et il analysera vos antécédents médicaux pour savoir à quoi est dû votre état de santé actuel.

Comment diagnostiquer une occlusion intestinale - Étape 2
3

Le médecin effectuera également un examen physique. Le médecin appuiera sur l'abdomen pour détecter les zones douloureuses ou qui présentent des anormalités, une bosse ou un gonflement. Il peut éventuellement vous prescrire une prise de sang ou un scanner.

4

Faites un scanner si votre médecin le recommande. Si le médecin soupçonne une occlusion intestinale partielle ou complète, il vous conseillera probablement de faire un scanner pour poser ou confirmer le diagnostic. Le scanner utilise les rayons X pour localiser l'occlusion et déterminer sa gravité.

Entre 50 et 60 pourcents des occlusions intestinales sont identifiées grâce aux rayons X. Le scanner est une vision en deux dimensions des rayons X qui passent l'intérieur du corps. L'échographie utilise des ondes sonores pour produire des images de l'intérieur du corps. Elle peut également être utilisée pour identifier une occlusion intestinale.

Article recommandé : Comment traiter l'occlusion intestinale

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment diagnostiquer une occlusion intestinale, nous vous recommandons de consulter la catégorie Maladies et effets secondaires.

Conseils
  • Si les douleurs abdominales sont fréquentes, consultez un médecin avant que l'occlusion intestinale ne s'aggrave. Si l'occlusion intestinale est diagnostiquée à un stade précoce, elle peut être traitée par d'autres méthodes que la chirurgie, comme des injections intraveineuses ou des antibiotiques.

Écrire un commentaire sur Comment diagnostiquer une occlusion intestinale

Que vous a semblé cet article ?

Comment diagnostiquer une occlusion intestinale
1 sur 2
Comment diagnostiquer une occlusion intestinale

Retour en haut