Partager

Comment aider un enfant souffrant du Syndrome d'Asperger

Par Didier Lacombe. Actualisé: 20 janvier 2017
Comment aider un enfant souffrant du Syndrome d'Asperger
Image: kindsein.com

Si votre enfant a le Syndrome d'Asperger, il est possible que les premières sensations soient assez négatives voire vous mettent mal à l'aise. Or, comme avec n'importe quel autre trouble, vous devez être conscient(e) de ce qu'il s'agit et finir par l'accepter. Se sentir bien est essentiel pour pouvoir aider votre enfant à se développer pleinement. C'est pourquoi, sur toutComment.com, nous souhaitons vous orienter afin que vous sachiez comment aider votre enfant qui souffre du Syndrome d'Asperger.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment savoir si mon enfant a le syndrome d'Asperger
Étapes à suivre:
1

Informez-vous sur le Syndrome d'Asperger. Prenez connaissance de ce qu'il s'agit et comprenez le trouble. Dans ce type de situations, il est également important de savoir comment différencier le Syndrome d'Asperger de l'autisme. Aidez votre enfant à comprendre. En effet, pour pouvoir aider, il faut d'abord comprendre.

2

Cherchez de l'aide auprès des professionnels qui peuvent vous aider et vous orienter dans ce genre de situations. Coordonnez les actions réalisées à domicile avec celles du professionnel.

3

Apprenez les techniques (enseignées par un spécialiste) pour pouvoir les reproduire chez vous avec votre enfant.

4

Accompagnez votre enfant dans des groupes de compétences sociales pour améliorer sa communication interpersonnelle. Aidez-le dans les interactions sociales afin qu'il sache quoi dire et comment le dire. De plus, en cas de réponses incorrectes ou inappropriées (faute de compréhension émotionnelle et personnelle), il est nécessaire de lui expliquer pourquoi elles sont erronées, quelle aurait été la bonne réponse et pourquoi.

5

Établissez un lien étroit avec les professionnels de son école et travaillez conjointement pour établir des routines de travail coordonnées à celles de l'école.

6

Établissez chez vous des routines prévisibles qui aident votre enfant à se sentir en sécurité et à réaliser les tâches qui lui incombent (demain, midi, après-midi, soir).

7

Établissez des règles pour la maison. Si besoin, inscrivez-les sous forme de peinture murale avec des dessins qui expliquent ce que vous voulez dire et vérifiez que votre enfant sait ce qui est attendu de lui (par exemple, « mets les mains sur la table » est plus efficace que « arrête de donner des coups » car il comprendra mieux ce qui est attendu de lui et à quel moment).

La peinture murale est utile car elle permet de s'en servir en tant que référence et dès que cela s'avère nécessaire (soyez constant). Les dessins permettent de mettre des images sur des mots et de faciliter la mémorisation de ces derniers. Essayez de les lui faire apprendre de manière positive, en évitant les punitions ou les reproches qu'il ne les comprendra pas. Cela ne fera que vous frustrer, vous et votre enfant. Il est important de souligner ce qu'il fait de bien.

8

Invitez des enfants de son école à venir chez vous pour jouer et aidez-les dans cette activité (tout en restant au second plan). Pour cela, choisissez des enfants qui semblent avoir les mêmes centres d'intérêts que votre enfant et qui aient une personnalité tolérante.

9

Limitez vos questions répétitives et insistantes sur ses centres d'intérêt, en les concentrant uniquement sur la journée, et faites-en des routines quotidiennes pour éviter l'obsession.

10

Essayez d'élargir ses centres d'intérêts. Par exemple, s'il aime les animaux de la forêt, essayez de détourner son intérêt pour qu'il s'intéresse également à la forêt proprement dite, comme l'habitat des animaux.

11

Ne demandez pas à l'enfant plus que ce qu'il peut mener à bien. Il est important de rappeler que sa concentration est limitée. Ainsi, il est préférable de faire peu de choses bien que plusieurs mal, ce qui pourraient le déconcentrer et l'empêcher de les accomplir. Limitez le temps.

12

Calmez sa peur de l'inconnu en l'exposant au préalable à l'activité ou aux personnes.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment aider un enfant souffrant du Syndrome d'Asperger, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé et psychologie.

Écrire un commentaire sur Comment aider un enfant souffrant du Syndrome d'Asperger

Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
Mballo
J'ai aimé votre présentation sur le syndrome d'Asperger.

Comment aider un enfant souffrant du Syndrome d'Asperger
Image: kindsein.com
Comment aider un enfant souffrant du Syndrome d'Asperger

Retour en haut