Partager

Apnée du sommeil : les causes

Par Didier Lacombe. Actualisé: 16 janvier 2017
Apnée du sommeil : les causes

L'apnée obstructive est un trouble du sommeil dont les causes sont multiples et que nous pouvons définir comme un arrêt de la respiration pendant une très courte période (10 à 60 secondes) qui se produit pendant que le patient dort. Cette affection survient lorsque les voies respiratoires sont obstruées à plusieurs reprises pendant la nuit, ce qui créé chez le patient une sensation de suffocation importante et l'incapacité à se détendre et à profiter d'un sommeil réparateur.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment savoir si vous souffrez d'apnée du sommeil
Étapes à suivre:
1

Comme nous l'avons mentionné, l'apnée du sommeil est une cessation momentanée de la respiration pendant que le patient dort. Pour comprendre quelle est la cause de l'apnée du sommeil et les facteurs qui peuvent la déclencher, vous devez savoir que pendant que nous dormons, tous les muscles de la gorge se détendent complètement, mais quand, en plus, nous ajoutons à cela le mouvement vers l'arrière de la langue et du palais, il est possible que la partie du larynx finisse par être occluse ou obstruée, empêchant le passage de l'air et par conséquent, produisant l'arrêt de la respiration à ce moment-là, ce que l'on appelle l'apnée.

2

Le signe principal de l'apnée du sommeil est un ronflement intense et constant, causé par l'air qui circule à travers les voies respiratoires obstruées. Toutefois, il convient de noter que tous les patients souffrant d'apnée du sommeil ne présentent pas ces ronflements, étant donné que d'autres ne souffrent que d'essoufflement pendant quelques secondes ou de respiration entrecoupée. Consultez l'article Comment savoir si je souffre d'apnée du sommeil pour plus de détails sur les symptômes de ce trouble.

3

Une fois que l'on connaît les causes de l'apnée, il est également important de connaître les facteurs de risque qui augmentent les chances de développer ce trouble du sommeil. Et l'un des plus communs est l'obésité, car les personnes en surpoids ont un volume plus élevé de graisse dans la région du cou, ce qui peut favoriser le rétrécissement et le blocage des voies respiratoires supérieures pendant le sommeil.

4

Un autre des principaux facteurs de risque de l'apnée du sommeil est d'avoir des amygdales d'une plus grande taille que la normale. En effet, cela peut également causer l'obstruction des voies respiratoires et favoriser les ronflements pendant le sommeil, ainsi que les difficultés à respirer correctement.

5

En plus de ceux précédemment cités, il existe d'autres facteurs qui peuvent également augmenter le risque de souffrir de ce trouble du sommeil :

  • Avoir la mâchoire inférieure courte par rapport à la mâchoire supérieure.
  • Certaines modifications ou anomalies de la forme du palais.
  • Avoir des membres de sa famille qui ont souffert de cette maladie.
  • Avoir plus de 40 ans, car il a été observé que ce trouble touche le plus souvent les patients âgés entre 40 et 60 ans.
  • La prise de certains sédatifs et tranquillisants car la relaxation qu'ils provoquent dans la cavité buccale pendant le sommeil peut favoriser le blocage de la gorge et donc obstruer le passage de l'air vers les poumons.
6

N'oubliez pas l'importance de consulter votre médecin si vous pensez que vous pourriez souffrir d'apnée du sommeil ou d'un trouble similaire.

Cet article est purement informatif, toutCOMMENT n'a pas les capacités de prescrire de traitement médical ni réaliser de diagnostics. Nous vous invitons à vous rendre chez le médecin si vous présentez des gènes ou un mal-être.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Apnée du sommeil : les causes, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé et psychologie.

Écrire un commentaire sur Apnée du sommeil : les causes

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Apnée du sommeil : les causes
Apnée du sommeil : les causes

Retour en haut